samedi 28 mai 2011

Crème fluide anti-couperose



J'ai besoin d'une crème anti-rougeur, qui aide à lutter contre la couperose. Voici un remède pour le visage, adapté aux peaux sensibles au chaud-froid, sèches, réactives.
J'en est profité pour tester une nouvelle texture : moins grasse, plus légère, facilement absorbée par la peau.




Ingrédients pour un pot de 50 ml

Phase acqueuse (à base d'eau) :
- 20g d'eau de bleuet : traite la couperose – à défaut si vous n'en avez pas en stock, l'eau minérale peut la remplacer (neutre, pour la texture)
- 10g d'aloé vera : apaisant, rafraichissant, cicatrisant, régénérant.
- 2g de glycérine végétale : protège la peau de la déshydratation, humectant

Phase huileuse :
- 14g d'huile d'avocat : procure une bonne absorption, adaptée pour les peaux sèches, la couleur verte estompe les rougeurs, elle est très nutritive.
- 4g de cire émulsifiante : pour solidifier la texture

Autres ingrédients :
- 4 gouttes d'huile essentielle d'hélichryse italienne : anti-coagulant, fait circuler les vaisseaux sanguins, traite efficacement la couperose.
Note -précaution -faites attention : c'est une huile essentielle abortive. Ne l'utilisez pas si vous êtes enceinte, ni pour les enfants de moins de 6 ans. Pour cette crème, la quantité est faible, sur une zone limitée (le visage).
Pour une utilisation sans risque, respectez bien le dosage : 4 gouttes
- 4 goutte d'extrait de pépin de pamplemousse : conservateur

Coût des ingrédients : 2€

Ustensiles : une petite cuillère, 2 bols, 2 casseroles pour bain marie, une balance électronique un pot de 50ml.

La recette pas à pas (niveau : facile – moyen – confirmé) :
STOP  ! Au propre, avant de démarrer : au préalable, lavez-vous bien les mains pour éviter toute contamination. Désinfectez vos ustensiles, balance, bols, pot, à l'alcool. Préparez vos ingrédients et votre plan de travail pour tout avoir à disposition. Installez deux feuilles de sopalin sur le plan de travail pour poser vos ustensiles, pots et autres ustensiles après usage.
Allez... on commence !
- Pesez chacun des ingrédients.
- Mettez de l'eau à chauffer dans les deux casseroles pour préparer les bains marie.
- Versez dans un bol la phase aqueuse (eau, aloé véra, glycérine). Gardez le bol de côté.
- Pesez la cire et mettez-là dans un bol au bain marie. Lorsqu'elle est presque fondue, ajoutez l'huile d'avocat. L'huile va se figer un peu dans la cire.
Au même moment, placez le second bol (avec la phase aqueuse) dans le second bain marie. Le but est que l'huile et l'eau soient à le même température, d'où la simultanéité.
- Lorsque la phase huileuse est bien dissoute (c'est liquide, sans résidu), retirez les deux bols des bains marie.
- Versez petit à petit la phase aqueuse (eau, glycérine, aloé vera) dans la phase huileuse (cire+huile) en mélangeant énergiquement, comme une mayonnaise.
- Le mélange va donner une texture crème.
- Ajoutez l'huile essentielle et l'extrait de pépins de pamplemousse, toujours en mélangeant.
- Il ne reste plus qu'à verser dans le petit pot.

L'odeur est particulière : il faut apprécier l'hélichryse.
J'aime beaucoup la texture, fluide, douce, non grasse. Les propriétés de ce fluide sont vraiment intéressantes pour les peaux couperosées.

4 commentaires:

  1. Bonjour. Je viens de tester cette crème, j'ai fait une petite quantité. Je voulais savoir : l'utilisez-vous matin ET soir ou seulement une fois dans la journée? Comment la conservez-vous, au frigo ou simplement à température ambiante ? Et combien de temps ? Merci d'avance !

    RépondreSupprimer
  2. en soin, je préconiserai de l'utiliser matin et soir, si ça vous soulage ?!
    Pour la conservation, dans la salle de bain, à température ambiante : vous avez un conservateur dedans. Cette crème reste stable deux mois environ. A conserver dans des conditions normales (pas au soleil, à l'abris de forts écarts de température).

    RépondreSupprimer
  3. Bien le bonjour
    Tout d'abord merci pour la recette simple et sympa à réaliser ;)
    Ensuite question
    Je n'ai que du gelisucre... Qui contient déjà de la glycérine je me dis qu'il n'est peut être pas nécessaire du coup que j'en ajoute à la recette...
    Et j'ai la peau Grasse et je n'ai pas d'avocat alors je me tournerai vers jojoba macadamia ou sésame...
    Voilà merci pour la réponse :)

    RépondreSupprimer
  4. bonjour Choco-choco
    Pour le gelisucre, c'est un émulsifiant à froid. La pratique sera différente, de ce fait : pas de chauffe, juste un mélange huile + gélifiant et ajout ensuite des phases aqueuses et actifs.
    D'après la fiche technique, à utiliser entre 6 et 10%. Donc ici, pour 50ml, entre 3 et 5g de gélisucre dans votre recette.
    Je propose une recette de base, vous pouvez l'adapter pour votre type de peau, que ce soit avec l'huile ou l'eau florale. Pour les peaux grasses, j'éviterai l'avocat, qui est très grasse en texture. ça risque d'être inconfortable pour vous.
    La jojoba est équilibrante, très bien !
    La noisette est aussi adaptée pour les peaux grasses.
    La macadamia a une texture "sèche", et travaille plutôt sur la micro-circulation. Moins adaptée.
    La sésame est aussi une huile "sèche", mais sera plutôt régénérante, moins adaptée pour les peaux grasses, je pense.
    Pour l'eau florale, choisissez à l'odeur (j'aime/j'aime pas) ou bien au bienfait recherché : la lavande, l'hamamélis est adaptée aux peaux grasses. Chargez un peu plus en aloé véra (ex 12g).
    Pour la glycérine, d'après la fiche technique du gélisucre (bravo, je n'y aurait pas pensé), il semble y en avoir au moins 50% soit 1.5 à 2.5g selon le poids choisit. A éviter, ou maxi à hauteur de 0.5g si vous mettez 3g de gélisucre.
    Pour l'huile essentielle, bergamote, citron, pamplemousse (attention, pas au soleil, sinon risque de tâches avec les coumarines contenues dedans).
    Donnez-moi un p'tit retour du résultat ?!
    Au plaisir !

    RépondreSupprimer

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *