lundi 11 juillet 2011

Le répulsif à insectes naturel

En examinant la panoplie des répulsifs à insectes vendue dans les commerces, je me suis vite découragée : packaging avec des bannières de tête de mort, des logos informant que le produit est polluant,  affublé de poisson mort... Brrrrh, ça donne pas envie !
C'est quoi le plan B en version naturelle ? Non toxique pour moi, mon entourage, pour l'environnement ?
Utiliser les trésors de la nature, par le biais des huiles essentielles, tout simplement !
J'ai concocté 1 pchitt (ou pulvérisateur), sur le principe "à emmener dans la valise des vacances". Vous trouverez deux recettes, qui divergent selon l'état de vos stocks d'huiles essentielles.
J'utilise ce spray dans la chambre, un quart d'heure avant de dormir, pour laisser le temps au mélange de faire son effet répulsif.  La concentration en huiles essentielles est plus forte dès la diffusion de l’anti-moustique et s’atténue par la suite.
Cet anti-moustique est efficace pour passer une bonne nuit.

Deux méthodes possibles :
1) super facile...
J'ai pris le mélange d'huile essentielles tout prêt pour diffuseur "Moskit'out" de Pranarôm. 25 gouttes (ou 1 ml) dans un flacon pulvérisateur de 30ml.
Les huiles essentielles sont solubles dans l'alcool. J'y ai ajouté le reste du flacon (soit 29ml) en alcool à 70° non camphré, trouvé en pharmacie. Je mélange et c'est prêt.
Coût de la recette : 1€ sans le flacon
2) encore très facile...
Versez avec un entonnoir fin, 5 gouttes de chacune de ces huiles essentielles dans un flacon pulvérisateur de 30 ml :
- citronnelle (anti-insectes généraliste, dont le moustique et anti-odeur),
- lavandin super (anti-insectes notamment araignées, moustiques, et poux !),
- géranium rosat d'Egypte (anti-insectes généraliste, et effet détente).
Le reste du flacon est aussi remplit d'alcool de pharmacie, non camphré.
Coût de la recette : 1€30, sans le flacon. Ici, le flacon est récupéré, pas mal, non ?
Rappel : il y a quand même des précautions à prendre avec les petits, les femmes enceintes (cf message « la saga des baumes de l'été » avec les mode d'utilisation et risques des huiles essentielles). Ici, la concentration d'huile essentielle est faible (3%), donc adaptée dans l'air, et pour les enfants.

2 commentaires:

  1. JULIETTE, 1 Crapaud11 juillet 2011 à 15:55

    coucou !
    merci pour cette recette ! moi je hais les moustiques, ils peuvent m’empêcher de dormir toute une nuit !! Mais une petite question se pose : je suis allaitante, et mon fils viens prendre une tétée dans notre chambre tous les jours.
    Tu crois que je peux quand-même vaporiser cette pièce ?

    merci !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Juliette,
    Oui, c'est possible de vaporiser, avec quelques précautions : je te conseille de vaporiser en dehors de la présence de ton enfant (bien sûr !), voir même de faire préparer la recette et faire vaporiser par quelqu'un d'autre. Les HE sur la peau passent la barrière cutannée, donc vraisemblablement dans le lait. Elle sont déconseillés pour les enfants de moins de 3 mois. Evites donc aussi de vaporiser les draps, mais plutôt vers les fenêtres, portes : c'est un répulsif.

    Tu peux ensuite aller dans la pièce 1/4 d'heure aprés. La diffusion dans l'air, c'est moins "problématique". Ici, les HE sont bien diluées (3%de HE dans le mélange), donc pas de grand risque.
    Pour éviter les moustiques, c'est bien aussi de fermer les portes, fenêtre à la nuit tombante.

    RépondreSupprimer

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *