samedi 30 juillet 2011

Le masque réparateur banane/argile pour le visage

Pour aider la peau de mon visage à se remettre des vacances, je me suis concocté un masque bienfaisant, permettant de remédier au dessèchement de ma peau. Oui... elle a eu le droit au soleil, vent, mer. Les changements de temps, température, rythme, environnement sont parfois déstructurant pour la peau. Voici une recette facile à faire, entre copines, hilarité garantie !

Les ingrédients (quantité pour 2 à 3 masque ou copines ; )
- une demi banane mûre : les acides dans la banane aident à se débarrasser des peaux mortes. En cosmétique, la banane hydrate, assouplie, nourrie et régénère la peau. Elle fait donc du bien aux peau fragilisée par les changements de temps.
- une cuillère à soupe de miel : protège de la déshydratation, adoucissant, régénère les cellules
- 2 cuillères à soupe de yaourt nature : équilibrant du PH de la peau, ressert les pores, hydratant.
- 2 cuillères à soupe d'argile verte : elle a une action adoucissante, absorbante (de toutes les toxines), bactéricide et cicatrisante.
  • un œuf : nourrissant.
La recette pas à pas, selon le matériel à disposition...
cas n°1, en vacances, rien sous la main, à part deux bols, une fourchette et de l'huile de coude :
  • Malaxer la banane à la fourchette. Quand elle est bien écrasée, sans grumeaux, ajoutez le miel, mélangez vigoureusement. Introduisez le yaourt, toujours en mélangeant.
  • Dans un autre bol, battez l'œuf en omelette, intégrez-le au mélange.
  • Ajoutez, pour terminer, l'argile verte.
Cas n°2 : vous êtes dans une cuisine équipée, passez tous les ingrédients au mixeur.

Utilisation : appliquez la mixture sur le visage, en couche épaisse. Je vous conseille de mettre une première couche, attendre quelques minutes, puis appliquez une seconde couche plus épaisse. La seconde couche tient mieux.
Il est nécessaire de laisser le masque une quinzaine de minutes. Vous ressentirez la peau plus lisse, nourrie, plus lumineuse. Le petit mélange est un peu moyen au niveau « esthétique », mais qui dégage une bonne odeur de banane sucrée... et finalement bon au goût !

lundi 25 juillet 2011

Lingettes à imprégner pour fesses de bébé toutes propres

la lotion nettoyante (recette n°1)
Des lingettes ! Me direz-vous... BeurKKK, pas écolo, ça remplit nos poubelles de manière abusive...
Voici LA solution : pensez aux lingettes lavables. Vous pouvez en acheter sur certains sites, magasins bio, ou même les fabriquer vous-même. Il suffit de découper des carrés de 15 cm en texture polaire. Vous les lavez en machine après usage, soit dans un petit filet, soit en vrac (pour l'instant, même pas encore perdues dans le lave-linge !)

Mais certains adorent leur lingettes imprégnées, très utiles en déplacement. J'ai donc deux solutions à vous proposer pour nettoyer bébé en toutes circonstances (idées venant du livre bébé bio).

1) Voici la lotion nettoyante à la fleur d'oranger pour imprégner les lingettes lavables :

Ingrédients pour 60 ml, avec flacon pompe
  • 1 cuillère à soupe (8ml) de base lavante. C'est un savon neutre, vous pouvez aussi utiliser le savon de marseille liquide.
  • 1 cuillère à soupe de gel d'aloé vera : cicatrisant, traitant, hydratant.
  • 50 ml d'eau de fleur d'oranger. Vous pouvez aussi remplacer par de l'eau florale de lavande.
Coût des ingrédients : 2€50
La recette :
Mettre tous les ingrédients dans un bol stérilisé à l'alcool. Mélangez jusqu'à obtenir un liquide homogène. Versez dans le flacon, c'est tout !
Vous pouvez imprégner les lingettes, les mettre dans une boite d'ancienne lingettes solide, et les utiliser en cas de besoin. Il n'est pas nécessaire de rincer après usage.

2) La gelée nettoyante sans eau, sans savon à emporter partout

Ingrédients pour 50 ml, en flacon pompe :
  • 20 ml d'aloé vera : hydratant, régénérant, nourrissant
  • 20 ml de glycérine végétale : laisse un film hydratant, protège et lisse la peau
  • 80 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse : anti-bactérien, conservateur des préparations à base d'eau.
Coût des ingrédients : 2€20
Même recette que la précédente ! Trop facile à faire !

En conseil d'usage, versez une noisette dans vos mains et frictionnez-les jusqu'à ce qu'elles sèchent.

vendredi 15 juillet 2011

Le désinfectant naturel, remplaçant de l'eau de javel


Voici un p'tit produit désinfectant ménager, que vous pouvez même emporter dans votre sac à main. Oui, oui, c'est bien utile lorsqu'on partage des toilettes (camping, toilettes du bureau...).
Ici, pour une version sac à main de 30 ml







Ingrédients :
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude : ça ressemble à une poudre fine, un peu comme du sel. Il a des propriétés nettoyantes (abrasif doux), neutralise les odeurs. Le bicarbonate se trouve en supermarché, magasin bio... (coût de 1,5 à 5€ les 500g)
  • 20 ml de vinaigre blanc (ou d'alcool) : propriétés désinfectantes, anti-fongiques (champignons), anti-parasites, désodorisantes, détartrantes... Je vous conseille d'acheter le premier prix en supermarché (moins de 1€ de litre ! )
  • 10 ml d'alcool à 70° : désinfectant puissant
  • 5 gouttes d'huile essentielle de citron ou pin sylvestre ou menthe poivrée au choix, selon l'odeur qui vous plait, en plus c'est aussi désinfectant et antimicrobien.
Coût des ingrédients : 0,50€ sans le flacon (à récupérer !)

La recette (ultra simple) :
Versez dans un bol le bicarbonate de soude. Ajoutez le vinaigre, ça mousse. Quand le mélange ne mousse plus, vous pouvez ajoutez l'alcool et les huiles essentielles.
Mélangez brièvement, ça mousse encore, en général.
Versez ensuite le liquide dans un flacon pulvérisateur, à emmener dans le sac à main, par exemple. Il vous reste à coller un étiquette en notant les ingrédients. C'est utile de savoir ce qu'il y a dedans, vous souvenir du mélange.

Utilisation : un ou deux pschiit suivis d'un coup de chiffon pour nettoyer les surfaces à désinfecter.
Vous pouvez aussi faire la même version en plus grand contenant (toujours pulvérisateur pour les toilettes de la maison, ou le ménage en général).
Ce liquide n'est pas dangereux en soi, presque comestible, donc pas d'accident domestique ! On sort ainsi de la javelmania, très nuisible pour l'environnement.

lundi 11 juillet 2011

Le répulsif à insectes naturel

En examinant la panoplie des répulsifs à insectes vendue dans les commerces, je me suis vite découragée : packaging avec des bannières de tête de mort, des logos informant que le produit est polluant,  affublé de poisson mort... Brrrrh, ça donne pas envie !
C'est quoi le plan B en version naturelle ? Non toxique pour moi, mon entourage, pour l'environnement ?
Utiliser les trésors de la nature, par le biais des huiles essentielles, tout simplement !
J'ai concocté 1 pchitt (ou pulvérisateur), sur le principe "à emmener dans la valise des vacances". Vous trouverez deux recettes, qui divergent selon l'état de vos stocks d'huiles essentielles.
J'utilise ce spray dans la chambre, un quart d'heure avant de dormir, pour laisser le temps au mélange de faire son effet répulsif.  La concentration en huiles essentielles est plus forte dès la diffusion de l’anti-moustique et s’atténue par la suite.
Cet anti-moustique est efficace pour passer une bonne nuit.

Deux méthodes possibles :
1) super facile...
J'ai pris le mélange d'huile essentielles tout prêt pour diffuseur "Moskit'out" de Pranarôm. 25 gouttes (ou 1 ml) dans un flacon pulvérisateur de 30ml.
Les huiles essentielles sont solubles dans l'alcool. J'y ai ajouté le reste du flacon (soit 29ml) en alcool à 70° non camphré, trouvé en pharmacie. Je mélange et c'est prêt.
Coût de la recette : 1€ sans le flacon
2) encore très facile...
Versez avec un entonnoir fin, 5 gouttes de chacune de ces huiles essentielles dans un flacon pulvérisateur de 30 ml :
- citronnelle (anti-insectes généraliste, dont le moustique et anti-odeur),
- lavandin super (anti-insectes notamment araignées, moustiques, et poux !),
- géranium rosat d'Egypte (anti-insectes généraliste, et effet détente).
Le reste du flacon est aussi remplit d'alcool de pharmacie, non camphré.
Coût de la recette : 1€30, sans le flacon. Ici, le flacon est récupéré, pas mal, non ?
Rappel : il y a quand même des précautions à prendre avec les petits, les femmes enceintes (cf message « la saga des baumes de l'été » avec les mode d'utilisation et risques des huiles essentielles). Ici, la concentration d'huile essentielle est faible (3%), donc adaptée dans l'air, et pour les enfants.

dimanche 3 juillet 2011

un baume stimulant : contre la fatigue, maux de tête

4 ème et dernier volet de la saga de l'été ; )
ça c'est du baume rafraichissant !!
L'odeur est assez forte, la menthe poivrée...
Je l'utilise sur les tempes, en massages circulaires, assez loin des yeux pour ne pas les irriter en cas de maux de tête. Ça donne une impression de fraicheur agréable.
Ce baume est utile, rien qu'à respirer en cas de mal des transports.
Il est aussi sympa pour donner un coup de boost en cas de coup de pompe. En plus, ma menthe poivre aide à digérer (hé oui, le célèbre thé à la menthe oriental en fin de repas, c'est pas pour rien ! huuummm !)

Ingrédients pour 30 ml :
30 ml d'huile de tournesol (glisse bien pour le massage)
1,5g de cire d'abeille
25 gouttes (ou 1 ml) menthe poivrée

Coût de la recette : 0,90€
Ustensiles : un mini pot de confiture (30ml), une casserole pour le bain marie, une cuillère, une spatule.

La recette pas à pas (niveau - facile):
Désinfectez les ustensiles, le flacon à l'alcool.
Pesez la cire, l'huile.
Faites fondre au bain marie la cire.
Lorsqu'elle est fondue, ajouter l'huile. Dès qu'elle est totalement fondue (liquide transparent), retirez le bol du bain marie.
Si vous voulez un baume solide, attendez que le liquide refroidisse un peu (5mn) et versez les 3 fois 8 gouttes d'HE et mélangez brièvement. Versez dans le pot, alors que le mélange est encore liquide. Il va ses durcir en refroidissant.
Si vous le préférez texture pommade, mélangez jusqu'à ce que la texture se solidifie légèrement. A ce moment là, ajoutez les 24 (3X8) gouttes d'HE. Mélangez à nouveau. Il ne reste plus qu'à verser dans le pot avec une spatule. Un coup de boost ? Énergie, digestion...

samedi 2 juillet 2011

Le baume détente : pour gros dodos...


 3 ème volet de la saga de l'été ; )
J'utilise ce doux mélange pour apaiser les tensions personnelles ou celles de mes cocos.
C'est agréable un p'tit massage, avec un effet, ppccchhhhtttt, baisse de la pression, je respire, m'endors en toute zenitude, royal ! Il est utilisable en massage sur différentes zones du corps : les pieds (bien vascularisés), le long de la colonne vertébrale, jusqu'en bas du cuir chevelu (les nerfs), les poignets (bien vascularisés), le plexus solaire.

Quelques repères sur les ingrédients utilisés :
le macérât de camomille apaise, aide à la digestion. Il est aussi moins cher que l'huile essentielle (camomille noble), même s'il n'est pas aussi performant !
L'huile essentielle de Marjolaine à coquille et la mandarine sont des calmantes du système nerveux. Avec une touche de mandarine, l'odeur est sympa. Elles favorisent l'endormissement.
Dans le même esprit, la lavande fine (ou vraie) est apaisante, régule le système nerveux, sédative.
Bref, un bon concentré de détente !! rien de tel pour bien dormir !

Ingrédients pour 30 ml :
30 ml de Macérât de camomille (à acheter ou à faire soi-même)
1,5g de cire d'abeille
8 gouttes (ou 1 ml) d'huile essentielle de Lavande VRAIE
8 gouttes de Marjolaine à Coquille
8 gouttes de Mandarine
soit 1ml d'huile essentielle pour 31ml d'ingrédients
Coût de la recette : 1€50
Ustensiles : un mini pot de confiture (30ml), une casserole pour le bain marie, une cuillère, une spatule.

La recette pas à pas :
Désinfectez les ustensiles, le flacon à l'alcool.
Pesez la cire, l'huile.
Faites fondre au bain marie la cire.
Lorsqu'elle est fondue, ajouter l'huile. Dès qu'elle est totalement fondue (liquide transparent), retirez le bol du bain marie.
Si vous voulez un baume solide, attendez que le liquide refroidisse un peu (5mn) et versez les 3 fois 8 gouttes d'HE et mélangez brièvement. Versez dans le pot, alors que le mélange est encore liquide. Il va ses durcir en refroidissant.
Si vous le préférez texture pommade, mélangez jusqu'à ce que la texture se solidifie légèrement. A ce moment là, ajoutez les 24 (3X8) gouttes d'HE. Mélangez à nouveau. Il ne reste plus qu'à verser dans le pot avec une spatule. Prêt à vous détendre ?! A dormir du sommeil du juste ?


vendredi 1 juillet 2011

Le baume anti-gratte mais aussi apaisant des coups de soleil...

Recette n°2 de la saga de l'été ; )
Voici un remède pour les piqûres en tout genre : guêpes, moustiques, méduses, araignées...
Ce baume s'utilise quand la peau grattouille. L'huile essentielle de lavande ASPIC est un antitoxique puissant (enlève le « venin » des bestioles piquantes). Ce baume est aussi intéressant pour les coups de soleil (effet de l'huile de millepertuis, renforcé par l'huile essentielle). Ce baume peut même être utile en cas de varicelle, exzema.


Ingrédients pour 30 ml :
30 ml de Macérât de millepertuis (à acheter ou à faire soi-même)
1,5g de cire d'abeille
25 gouttes (ou 1 ml) d'huile essentielle de lavande ASPIC (ne pas confondre avec d'autres comme la VRAI, par ex, qui n'a pas les même atouts).

Coût de la recette : 2€
Ustensiles : un mini pot de confiture (30ml), une casserole pour le bain marie, une cuillère, une spatule.

La recette pas à pas :
Désinfectez les ustensiles, le flacon à l'alcool.
Pesez la cire, l'huile.
Faites fondre au bain marie la cire.
Lorsqu'elle est fondue, ajouter l'huile. Dès qu'elle est totalement fondue (liquide transparent), retirez le bol du bain marie.
Si vous voulez un baume solide, attendez que le liquide refroidisse un peu (5mn) et versez les 25 gouttes d'HE et mélangez brièvement. Versez dans le pot, alors que le mélange est encore liquide. Il va ses durcir en refroidissant.
Si vous le préférez texture pommade, mélangez jusqu'à ce que la texture se solidifie légèrement. A ce moment là, ajoutez les 25 gouttes d'HE. Mélangez à nouveau. Il ne reste plus qu'à verser dans le pot avec une spatule.
Vous m'en direz des nouvelles ?!

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *