vendredi 26 août 2011

Dire merci avec les cosmétiques !



Les huiles de massage

Les sels de bain

 














Faire ses cosmétiques, ça sert aussi à dire merci !
Bébé T. grandit et change de crèmerie. Comme je reprend le travail, bébé T. quitte la halte garderie (accueil ponctuel) pour aller à la crèche (accueil toute la semaine).
J'avais envie de remercier l'équipe de la halte garderie, si gentille, conviviale, de confiance. J'ai concocté des petits cadeaux, qui j'espère feront plaisir !
Chacun aura l'occasion de choisir le produit qui lui convient le mieux.
Alors voici le menu pour 5 personnes :
  • 2 huiles de massage détente (100ml), composée d'huile de tournesol bio (huile agréable pour le massage, fluide, bien hydratante), d'huile essentielles de ylang ylang (10 gouttes) sédative, équilibrante ; de marjolaine (10 gouttes) tranquillisante; de mandarine (15 gouttes) relaxante. Je trouve l'odeur agréable, fruitée mais pas trop.
  • 3 sels de bain relaxants (50g), composés de sels de Guérande (riche en oligo-éléments) ; lait en poudre (pour la dilution de huiles essentielles, adoucir la peau) ; huile de tournesol (hydratation) ; huiles essentielles de lavande vraie (10 gouttes) pour la détente et soin de la peau et de géranium rosat (10 gouttes) pour soin de la peau.

Les cosmétiques c'est sympa pour faire des petits cadeaux clins d'œil : pour une invitation à un repas, un anniversaire, une naissance, même pour un cadeau de mariage ! Au moins, ce présent est différent des autres et marquera les esprits. Quelques anecdotes à ce sujet :
- Pour les jeunes mariés, j'aime bien offrir un coffret détente (huile de massage, sels de bains, soin gommant...) juste avant la mariage !
- Quel plaisir de gâter une jeune maman : un soin pour bébé et je fais souvent un soin spéciale pour la maman.

- J'ai eu beaucoup de succès pour l'anniversaire de la fille (7 ans) d'une copine. Je lui ai concocté un petit baume à lèvre rose. Ça a tellement plu que la maman m'en a redemandé !

lundi 22 août 2011

Les étiquettes

Voici un partage d'expériences. Si vous en avez d'autres, servez-vous des commentaires pour échanger !
Alors voilà, ça va faire quelques années que je cosmète. J'ai évolué tant dans mes pratiques que dans l'approche esthétique de mes produits. J'ai remarqué au fil du temps l'importance des étiquettes.
Elles sont très utiles, tout d'abord, pour savoir de quoi est composé notre produit fait maison. Si on a une réaction, ou bien un odeur, ou une belle réussite, c'est sympa de savoir de quoi est composé le produit.
Pour ma part, j'ai un petit cahier dans lequel je note mes recettes, mes remarques. OH ! Enfer et damnation... je l'ai perdu ! J'étais quand même bien contente d'avoir les compositions de mes produits pour refaire mes p'tites productions réussites !

Ensuite, l'étiquette revêt son importance pour le côté esthétique. Quand j'offre un cosmétique fait maison à une copine, s'il y a une étiquette bien faite, à l'ordinateur, on me dit « wouha, c'est toi qui l'a fait ? » Bhen oui !
Le packaging... nous sommes imprégnés de la société de consommation : un bel emballage = un bon produit. Ça laisse à réfléchir !

Alors mes p'tits secrets : j'ai acheté des étiquettes classiques dont le fabricant a eu la gentillesse mercantile de fournir le logiciel pour réaliser les étiquettes. Sympa ! Je note « mercantile », parce qu'une fois le logiciel installé, et maitrisé, c'est quand même plus évident de racheter la même marque d'étiquette... Sur ce logiciel, on peut ajouter textes et photos de notre choix, refaire les polices, couleur, taille des textes. C'est basique, mais suffisant à mon goût.

Ces fameuses étiquettes nous facilitent parfois la vie, mais parfois, nous rendent chèvre ! Quelle huile de coude dépensée à retirer les étiquettes des contenants du commerce !! Lorsque je trouve un flacon sympa, je vérifie au préalable le type d'étiquette. Est-elle incrustée dans la bouteille ? Là, tant pis ! Ce n'est pas réutilisable, sauf pour du perso, mais ça reste moins joli.
Collage doux ? Collage TRES tenace ?
J'ai trouvé quelques solutions pour décoller les étiquettes des contenants de récup les plus accrocheurs :
  • Eau chaude et huile de coude pour les collages doux.
  • Dissolvant (celui des vernis à ongles) pour collages tenaces. Inconvénient : l'odeur, ses composants Kkbeurk
  • ma pharmacienne m'a conseillé un anti-adhésif (marque Gilbert) pour décoller les sparadraps. C'est un liquide assez gras, transparent. J'avoue que c'est très efficace sur les étiquettes tenaces. Ça part en un rien de temps.
Voilà, voilà... D'autres idées ? Façons de procéder ?? A vos remarques !

vendredi 19 août 2011

Huile de massage bébé détendu, maman aussi !


Voici une huile de massage qui sent bon (enfin, moi j'aime bien !). Elle apaise, hydrate et calme bébé. C'est encore plus efficace en massage sur le plexus solaire, les plantes des pieds. Un moment de partage précieux pour maman et bébé...

Ingrédients pour un flacon de 30 ml :
  • 10 ml d'huile végétale amande douce : hydratante, adaptée pour les peaux irritées et sèches.
  • 10 ml d'huile végétale de noisette : sent bon la noisette grillée. Elle est adoucissante, sans laisser un film gras sur la peau.
  • 10 ml de Macérât de calendula (recette et propriétés dans mon blog)
  • Huile essentielle de bois de rose : 4 gouttes – elle est anti-bactérienne, calmante. Elle régénère les tissus, est un bon soin des peaux sensibles, irritées.
  • Huile essentielle de lavande vraie : 4 gouttes – calmante, aide à décontracter les muscles, et aussi à faire baisser les tensions. Prenez en une de bonne qualité (exemple, en bio) car on remarque des allergies avec la HE de lavande de synthèse.
Coût du produit (sans flaconnage) : 2€30

La recette :
Préparez tous les ingrédients au préalable, dont le flacon, bien nettoyé à l'alcool. Versez-y les huiles végétales, puis ajouter les 3 huiles essentielles. Secouez le flacon. C'est prêt ! C'est quand même mieux de laisser poser la préparation un jour ou deux en attendant que les huiles essentielles se mêlent aux huiles.
Etiquettez le flacon avec la liste des ingrédients, et la date de fabrication. L'huile de massage se conserve plusieurs mois, les huiles essentielles servent ici de conservateur.

Précaution d'usage
J'ai choisi des huiles essentielles et une dilution spécialement adaptées pour les bébés. Par précaution, mieux vaut utiliser cette huile de massage après le 3ème mois-i-versaire de votre enfant.
Certains ingrédients (comme l'amande douce, fruit à coque) peuvent présenter des risques allergènes chez certains petits. Pour vérifier, testez une petite quantité dans le pli du coude. S'il n'y a pas de réaction dans les 10 mn, vous pouvez y aller.
Mes enfants en ont profité et en redemandent !!

dimanche 14 août 2011

Le fluide régénérant pour les yeux

 Voici un anti-ride, reboostant le contour des yeux. Et oui, nous les femmes, nous nous somme souvent effrayées par les petites rides qui se dessinent autour de nos yeux. Je ne parle même pas des cernes disgracieuses !!
J'ai concocté un fluide à appliquer avec un roll-on. Il donne un nouveau regard...

Voici le recette :
Ingrédients pour un roll-on de 10 ml :
  • 7 ml d'eau florale de bleuet : très connue comme l'ami des yeux, l'eau florale de bleuet décongestionne, atténue les cernes, régénère la peau.
  • 2 ml d'huile de rose musquée : très bon anti-ride, régénère la peau, j'aime bien l'odeur noisette qu'elle dégage.
  • 2 ml d'huile de noyau d'abricot : nourrissante, hydratante, elle retarde les effets du vieillissement. Elle est bien absorbée par la peau, ne laisse pas un film gras.
  • 0,1g de gomme de xantane : permet de gélifier la texture à froid.
  • 3 gouttes d'Extrait de Pépin de Pamplemousse (EPP) pour le conservateur.
Coût des ingrédients : 0,55€ (il n'y a que 10ml !)
Pot : 1€50 soit 2€55 au total
Recette (niveau facile)
  • Préparez vos ingrédients et ustensiles (pesée, nettoyage, désinfection à l'alcool). Pour la pesée de la gomme, mieux vaut être précis et avoir une balance à 0,1g. Sinon, ça représente une petite pointe de couteau. Pour mesurer les huiles et l'eau florale, j'ai utilisé une seringue graduée. On en trouve en pharmacie ou associé dans certains médicaments. Bien nettoyer et désinfecter entre chaque pesée pour éviter contaminer les flacons.
  • Versez l'eau florale de bleuet dans un bol stérile et ajoutez en pluie la gomme de xantane. Mélangez doucement pendant 5mn. Au plus le mélange est vigoureux, au plus vous aurez des petites bulles qui vont se former dans le gel. C'est une question de goût !
  • Ajoutez, toujours en mélangeant les deux huiles végétales et l'EPP. Lorsque la texture vous enchante, c'est prêt. Il ne reste plus qu'à verser dans le roll-on.
Pour l'application, je vous conseille d'appliquer le roll-on de manière circulaire, sous l'oeil au niveau de l'os. Le fluide agit en « remontant » vers l'œil. Trop près, sur les cernes, ça aura pour effet d'irriter les yeux.

mardi 9 août 2011

Le macérât de carottes : pour prolonger le bronzage


C'est l'été ! Si, si... nous avons parfois un p'tit rayon qui nous donne l'occasion d'avoir un joli teint bronzé ! Tellement précieux qu'il est nécessaire de le préserver...
J'ai choisi de réaliser un macérât à la carotte dans ce but là !
Voici une recette intéressante, puisée dans le bouquin de Mme Saura Zellweger.

Les ingrédients :
3 carottes de taille moyenne, bio
Au choix :
- Huile de sésame : très pénétrante, elle ne laisse pas de film gras. Elle protège la peau des UV, régénérante.
- Huile de tournesol : très fluide, elle est agréable à utiliser pour les massages. C'est une huile nourrissante, adoucissante.
- Vitamine E

La recette pas à pas (niveau facile) :
  • Nettoyez les carottes et coupez-les en rondelles.
  • Faites les bouillir 5mn dans une casserole d'eau bouillante. Séchez-les. Ici, j'ai utilisé un linge propre. Cette étape est importante, car elle permet de stériliser les carottes. Sans cela, j'ai eu un résultat médiocre : avec une couche blanche, « moisie » dans le pot.
  • Mettez les carottes dans un bocal en verre, et versez y l'huile de tournesol ou sésame, selon. Le volume d'huile représente 3 fois celui des carottes.
Pensez à noter sur une étiquette la date de début du macérât et celle de fin, ainsi que l'huile utilisée. C'est assez décevant d'oublier un macérât dans un placard (oups !).
  • Laissez macérer une semaine dans le noir, en remuant le bocal par-ci, par là.
  • Après une semaine, filtrez grossièrement (avec une passoire stérile, par exemple) en gardant précieusement l'huile. Remplacez les carottes par des nouvelles stérilisées aussi (même mode opératoire). Pensez à l'étiquette des dates.
  • Encore une semaine de patience...
  • A l'issue, vous pouvez à nouveau filtrer le mélange, plus finement avec une filtre à café et entonnoir. Pressez bien les carottes pour obtenir un maximum d'actifs. Vous devez avoir une huile plus orangée.
  • Ajoutez quelques gouttes de vitamine E, qui préserve du rancissement.
L'huile de carotte prépare et préserve le bronzage. On peut l'utiliser en après-solaire.
Pure, elle a tendance à teinter la peau. Elle est donc à intégrer de préférence dans des laits, crèmes.
Alors à vos macérâts, prêt, partez... vous allez prochainement découvrir des recettes avec l'huile de carotte !

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *