vendredi 30 septembre 2011

Le masque purifiant pour peaux sensibles


 
J'ai le plaisir de suivre les vidéos de Julien. Il nous donne plein d'infos sur les huiles essentielles, les huiles végétales avec ses petites notes d'humour belge ! J'adore son accent, moi qui suis du ch'nord ! Voisine, donc...

Voici l'une des recettes que j'ai eu le plaisir de tester :
C'est un masque purifiant, adapté aux peaux sensibles (vous savez, celles qui ont des rougeurs...). Ça permet de les atténuer, de rendre la peau moins réactive.

Les ingrédients (de Julien, adaptés à ma sauce) :
  • une grosse cuillère à soupe d'argile blanche (la verte sera adaptée pour les peaux grasses) : régulateur, désincrustant, purifiant adaptée aux peaux fragiles.
  • une cuillère à soupe d'huile de macadamia : assouplissante, protectrice, stimule la micro-circulation (donc bienfaisante pour les peaux couperosées).
  • Huiles essentielles : 2 gouttes de petit grain et 2 gouttes de camomille noble ou hélichryse italienne
  • 1 à 2 CS d'eau florale de camomille ou hamamélis ou eau minérale, selon les stocks disponibles...
La recette pas à pas :
Versez l'argile dans un bol et formez un petit puits. Ajouter l'huile de macadamia, mélangez.
Ajoutez ensuite les huiles essentielles, toujours en mélangeant. Pour avoir une texture plus crémeuse, ajoutez selon votre goût, en petit filet l'eau florale.

Son utilisation :
Il ne reste plus qu'à faire « opération détente », un bon bain, par exemple... et vous poser le masque 15 mn sur le visage.
Il l'issue, il ne reste plus qu'un bon rinçage de la peau. Alors ??!

Mon avis :
J'ai testé la recette avec argile blanche, huile macadamia, eau florale d'hamamélis, HE camomille noble et hélichryse italienne.
J'ai bien aimé l'odeur, pas trop prononcée. Pour la texture, l'huile et l'eau ne se sont pas bien mélangées. Cela n'a pas gêné la pause du masque, tout doux, agréable à étaler.
Je suis ravie du résultat : j'obtiens une peau plus lisse, plus souple et qui atténue les petites rides des contours des yeux. Je confirme que ma peau a été moins réactive les jours suivants. J'ai trouvé mon « masque de bain » !!

lundi 26 septembre 2011

J'ai suivi une formation enrichissante : les huiles essentielles et les humeurs par Danielle Festy

Cela va faire quelques années que je suis une utilisatrice convaincue des huiles essentielles. Ça concerne surtout la bobologie familiale comme les rhumes, la détente, les soins de peaux, les demandes des copines, ect...
Je me forme et continue de me former pour être vraiment à l'aise avec leur utilisation, les dosages, précautions à prendre. J'ai une bibliothèque bien fournie sur le sujet, dont les bouquins très complets de Danièle Festy.
En surfant sur le net, j'ai repéré que cette éminente pharmacienne démarrait des cycles de formation sur le sujet. Chouette !
On casse la tirelire, organise une virée à Paris et c'est parti !
J'ai suivi le 18 septembre le module sur les HE et les troubles de l'humeur. Voici mon retour sur ce module :
RDV dans un bel appartement parisien, une dizaine de participants. Mise dans le bain des présentations, et démarrage en trombe de la formation. Nous voilà partis pour près de 4 heures non stop sur les huiles essentielles de l'humeur. Quelques monographies, des précieuses recettes adaptées à différentes situations (du cafard à l'anxiété, en passant par les troubles du sommeil des grands et petits, certaines addictologies...).
J'étais contente d'avoir un minimum de base sur l'utilisation des huiles essentielles, ça m'a aidé à suivre facilement.
J'ai vraiment apprécié le niveau qualitatif et éclairé du module. Mme Festy est quand même « THE spécalist » des huiles essentielles. Elle est impressionnante de part son érudition, mais reste simple et accessible dans l'échange.
Nous avons eu quelques indices sur les modules à suivre... Je sens que je vais faire d'autres voyages à Paris !

jeudi 22 septembre 2011

La beauté des ongles pour moins de 1€ !


Je commençais à avoir des ongles plutôt ternes, les cuticules sèches, avec des petites peau pas très jolies.
J'ai testé à plusieurs reprises, avec succès une recette simplisme, efficace. Cette recette est ultra rapide, parfaite pour les fainéantes... ou femme débordée que je suis...

Ingrédients :
- ½ citron biologique : purifiant, hydratant, tonique, adoucissant, ressert les pores de la peau.
- une cuillère à soupe d'huile d'olive biologique : pour les peaux irritées, crevassées, bien tolérée sur les peaux sensibles.
Coût des ingrédients : 0.4€ !
La recette :
mélanger les deux ingrédients dans un bol, comme une vinaigrette.
C'est tout !
Mode d'emploi :
Pour avoir des ongles plus blancs, plus solides, les cuticules hydratées, il suffit de laisser vos ongles tremper au moins 5 minutes dans le mélange.
- Si vous êtes fatiguées, profitez du « bain de main » tranquille, devant la télé. Prévoyez quand même une serviette pour éviter de tâcher le canapé...                          
- Si vous êtes une active qui ne sait pas rester en place, le bain avec auto-massage des mains.
Après ce petit soin, vous verrez vos mains plus blanches, plus douces (vraiment plus douces).

samedi 17 septembre 2011

Le démêlant soin simple et naturel


J'ai eu une demande d'une copine, avec livraison de recette.
Comme elle était simple, et que j'avais les ingrédients sous l'coude, hop, c'est fait. Elle a deux louloutes avec des cheveux frisés, bien récalcitrant. Pas simples à démêler, sans hurlements intempestifs !!
Voici les recettes, j'y ai ajouté quelques changements (ingrédients et quantités).


Les ingrédients :
  • 150 ml d'eau
  • 2 ml de glycérine : fortifie le cheveux et démêle.
  • 3 ml d'huile de ricin : permet de dissoudre l'huile et l'eau plus facilement
  • 8 ml d'huile de jojoba : aide à démêler. C'est l'huile la plus en accord avec les cheveux car elle est équilibrante des cheveux gras, mais traite aussi les cheveux secs.
  • 10 goutte d'extrait de pépins de pamplemousse : conservateur
  • 5 gouttes de vitamine E : conservateur
  • 10 gouttes de HE de lavandin super : conservateur et pour l'odeur. Elle a aussi un effet anti-poux, en prévention.
La recette :
Mélangez tous les ingrédients dans un récipient.
Versez dans un flacon pulvérisateur.

Usage : Ce démêlant s'utilise après shampoing, sur cheveux mouillés. Il n'est pas nécessaire de rincer.
Je l'ai testé sur moi, et je trouve que le coiffage est facilité, et surtout, mes cheveux sont plus beaux.

mercredi 14 septembre 2011

Tout se récupère... même les coquilles de noix


J'ai découvert dans un site de vente de produits cosmétique maison que les coquilles de noix étaient un ingrédient utilisé dans les gommages. Elles ont un effet gommant en profondeur, adoucissant de la peau.
Allons y !
J'ai donc récupéré les coquilles de noix. Nettoyage au bicarbonate de soude et eau. J'ai bien mélangé pour retirer les impuretés.
Opération séchage : une heure au four, à 100°. ça permet de stériliser les noix, tout en ôtant l'humidité, pour éviter que les coquilles moisissent avec le temps.

Une fois le séchage opéré, opération raffinage.
J'ai passé plusieurs fois les coquilles au blinder et passé au tamis. J'ai donc obtenu plusieurs type de grains : très fin, pour gommage visage, plus épais pour le corps, les zone très rugueuses ou sèches.

Il suffit d'incorporer les coquilles de noix broyées dans un lait corps, une crème visage, voir même un gel douche.

dimanche 11 septembre 2011

Le kit de nettoyage


Pour le lancement de   Co-factory , l'entreprise de mes copains Mag et David, j'ai amené, non pas des fleurs, mais un kit de nettoyage 100% écolo. De quoi prendre soin de leur environnement, éviter les polluants chimiques qui encombrent nos intérieurs. Ces produits ménagers sont biodégradables, non toxiques pour l'homme ou pour l'environnement. En plus, c'est efficace (à mon goût ! ).
Pas de panique, ce n'est pas un cadeau de mauvais goût (genre, c'est sale chez toi...), mais bien une demande spéciale !!
J'ai amené un spray nettoyant, désinfectant pour nettoyer une table après repas, avec une lingette microfibre.
J'ai aussi concocté un nettoyant multi-usage pour le sol, et autres surfaces. Les sols sont très fragiles, car en lino non traité. J'ai donc utilisé du savon noir, bicarbonate de soude pour un nettoyage en douceur.
Et pour terminer le kit bureau, du liquide vaisselle. C'est le même que j'utilise à la maison. Il a la particularité de ne pas mousser. Mais c'est un super dégraissant. J'ai découvert, que ce n'est pas, comme on le croit, la mousse qui nettoie.
J'espère que ce kit leur conviendra !

dimanche 4 septembre 2011

J'ai testé le shampoing sec au bicarbonate de soude...


Je suis de nature curieuse, et j'aime bien vérifier par moi-même ce que je lis, j'entends...
Je suis tombée au hasard de mes ballades sur le net, sur une recette de shampoing sec au bicarbonate de soude. Justement, bonne journée dans les pattes, invités arrivant dans le quart d'heure pas le temps de me faire une beauté, cheveux dans un état désastreux… Que faire ? 
Tilt ! 
Le shampoing sec au bicarbonate de soude !
Mode d’emploi : j’ai saupoudré mes cheveux de bicarbonate. Une petite pause... Là, c’est un peu coton : frottage énergique au dessus de la baignoire pour enlever la poudre blanche. Je vous conseille de porter une serviette de bain sur les épaules pour éviter d'avoir une poudre blanche à épousseter de vos habits !
Alors le résultat : je suis passée de "cheveux un peu gras," à des cheveux qui semblaient propres" à vue d’œil, mais un touché un peu sec.
J’utilise beaucoup le bicarbonate pour mes produits ménagers… là, le bicarbonate permet de nettoyer en profondeur les cheveux. C’est vrai que l’effet propre a duré plusieurs jours. Je ne pense pas utiliser régulièrement cette formule, parce que j’ai l’impression que ça rend mes cheveux plus secs. Mais pourquoi pas de temps en temps ?!

Pour info, voici l’utilité du bicarbonate pour les cheveux : le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium) renforce l’action nettoyante du shampoing et lutte contre les dépôts calcaire de l’eau qui ternissent progressivement les cheveux. Il a une action bactériostatique (qui bloque le développement des bactéries).
Il permet de retirer le trop plein de laque, gel, shampoing (nettoie en profondeur). 
Le bicarbonate est naturel (provenance minérale : du natron), non polluant, biodégradable dans la nature (contrairement à beaucoup de shampoing du commerce…) et non toxique pour la santé. Si la question du bicarbonate vous intéresse, plein de recettes sur ce blog : ICI


Pistes d'amélioration de la recette (2016)
Côté ingrédients :
  • Je vous invite à utiliser du bicarbonate ALIMENTAIRE, et non le Technique. Il est plus adapté aux cheveux, souvent plus fluide.
  • Il est parfois difficile d'enlever le bicarbonate après le massage. Le mieux est donc de le fluidifier avec de la maïzena (dosage de 30 à 50% de maïzena). Elle apportera aussi un côté absorbant des salissures plus important.
Processus :
  • Il est important de bien se brosser les cheveux avant de mettre le shampoing sec.
  • Prélevez l'équivalent d'une à deux cuillères à soupe pas trop bombées de poudre et n'en mettez que sur les racines. Massez quelques instants.
  • Dernière étape : vous recoiffez avec un peigne fin, une brosse quelques minutes histoire d'ôter le surplus de poudre. Si c'est compliqué, complétez avec un sèche-cheveux, voir un massage tonique du cuir chevelu.

Cette astuce est utilisée pour les personnes qui souhaitent éviter les shampoings traditionnels, ou se lancer dans le no-poo.
Personnellement, je l'utilise ponctuellement pour espacer les shampoings, ou lorsque j'ai besoin d'un shampoing rapide. Il est plus adapté pour cheveux gras, car je le trouve assez asséchant (pH8,5).

jeudi 1 septembre 2011

Tambouille mère-fille : le gloss party


Elles ont bien travaillé !
Ma louloute, 4 ans a partagé avec sa copine (et ma filleule)une soirée pyjama. Après le couché, des bruits suspects... J'ai retrouvé les 2 cocottes maquillées, version petite fille : au feutre ! Sur les paupières, au milieu de front... un vrai plaisir à débarbouiller !
Elles veulent du maquillage, qu'à cela ne tienne !
Ce matin, atelier tambouille.

Elles étaient toutes excitées par le projet.
Après avoir préparé les ustensiles, mis au point la recette, apprêté les ingrédients, nous avons confectionné un baume/gloss. Il est bien rosé, mais laisse plutôt un film transparent sur les lèvres. Pas de danger que nos filles ressemblent des clowns. L'intérêt est qu'il est comestible. Très important ! d'autant qu'elles font des « bétisette » du style étalage de rose à lèvre sur le visage. Ici, tant mieux, il a un effet super protecteur et hydratant.

Les ingrédients : (pour un tube de gloss)
  • 3 ml de glycérine végétale (à mesurer à la seringue), garde l'eau, protecteur, donne une texture plus sirupeuse.
  • 2 g de cire d'abeille : pour durcir le mélange, la texture
  • 3g d'huile de coco : bonne odeur, réparateur, hydratant
  • 3 ml d'huile de ricin (à mesurer à la seringue) : aide à disperser les pigments, mouillant, assez visqueuse, épaisse.
  • 5 ml d'huile de noyau d'abricot : radical sur les peau sèches
  • 1 goutte de vitamine E
  • pigment rose, selon les goûts
Coût des ingrédients : 1,74€ avec le tube
Ustensiles : 2 bols, une cuillère, une balance précise, une seringue graduée, une spatule, un fouet, une casserole pour le bain-marie.

La recette pas à pas (niveau moyen) :
  • Désinfectez les ustensiles : bols, cuillères, contenant, spatule, fouet...
Les cocottes s'en sont donné à cœur joie ! Une astuce : mettre de l'alcool dans un flacon pulvérisateur, c'est plus facile à appliquer, surtout dans le tube de gloss.
  • Pesez la cire, la mettre au bain-marie
  • Ajoutez y l'huile de coco à faire fondre.
  • Préparer le reste des ingrédients (glycérine, huile d'abricot, huile de ricin) dans le second bol.
  • Lorsque le bain-marie a fait son travail (fonte huile coco et cire), versez les ingrédients du second bol. Mélangez vigoureusement.
  • Ajoutez le pigment rose. Continuez à mélanger, et retirez du bain-marie.
  • Ajoutez ensuite la vitamine E, lorsque le mélange est un peu refroidit.
  • Avant qu'il ne durcisse en refroidissant (sinon, c'est un peu difficile à verser dans le tube), versez à la seringue le liquide dans le tube. Finish !
Pour l'anecdote, ma louloute avait des lèvres bien abîmées, en une application, réparées !
J'ai adoré leurs questions : « et ça, c'est quoiaaa ? » ; « je peux toucher » ; à propos de l'huile de coco, « ça sent comme du gâteau ! Hi, hi !» ; « ça se mange ? ».
Expérience à renouveler !


Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *