mardi 17 janvier 2012

Faire ses macérâts huileux en accéléré grâce … à la yaourtière



Macérât de fleurs de soucis : pour une huile calendula
Amis du système D, bonsoir !
Voici une idée (venue des ateliers de Cristine) toute simple pour faire de beaux macérâts huileux. Pour les néophites, les macérâts huileux permettent de donner les principes actifs d'une plante dans l'huile. Il suffit de faire macérer une plante sèche dans de l'huile végétale pendant trois semaines. Les plus connus sont l'huile d'arnica, de carotte, de calendula...
J'aime bien faire ces préparations simples et efficaces. Seul petit bémol, c'est que c'est assez long : 3 semaines en temps normal... Des fois, ça va ; des fois c'est embêtant quand on a justement besoin d'un macérât spécifique.
J'ai trouvé des recettes intéressantes de macérât à chaud, mais il fallait faire chauffer l'huile et les plantes au bain marie pendant plusieurs heures. Un peu trop énergivore pour moi qui utilise une gazinière. Je risque aussi d'abimer l'huile en chauffant trop fort.
J'ai donc opté pour accélérer mes préparations, tout en conservant une méthode douce qui ne détruit pas mes fameux principes actifs. La yaourtière ! Il me suffit juste de procéder, comme d'habitude huile de tournesol ou olive par exemple (4/5)+ fleurs (1/5), et zou, dans les petits pots de la yaourtière. Je la branche tranquillou pour la nuit. Le lendemain, mes pots sont tout juste tiède (aux alentours de 30°).
D'après les bons conseils de Dame Cristine, il faut observer un temps de pause (une journée) et recommencer l'opération encore deux fois. Ainsi, la plante a infusé en 3 jours au lieu de 3 semaines ! Les principes actifs du calendula (ou fleurs de souvis) sont ainsi pleinement diffusés dans l'huile !
Dernière étape : filtrer la préparation avec un filtre à café (ou un bas en nylon) posé sur un entonnoir.
Dans le genre, je réutilise mes robots ménagers : le chauffe biberon en guise de bain marie ; mon cuit vapeur pour réaliser mes eaux florales maison, mon blinder qui sert à tout (mixer mes amandes en poudre ; faire le liniment, par exemple); le mixeur à soupe pour le savon... Et vous d'autres astuces ?!


10 commentaires:

  1. ça se fait entre blogeuses, merci de citer tes sources, sophie!
    j'ai soumis cette idée il y a très longtemps!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. oups ! c'est vrai que l'idée m'est venue en te voyant faire tes beaux macérâts. Je te donne donc les lauriers ! mais pas je n'ai pas écumé tout ton blog au point de savoir que tu en avais déja parlé dedans. A bientôt Cristine !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou sophhie!! je trouve l'idée vraiment géniale :) Je voulais me faire un macérat de vanille et tu vas me faire gagner un temps fou :) Alors dis moi l'huile est bien parfumé après avoir été tiédi toute la nuit?? ;)

    RépondreSupprimer
  4. bhen tu me diras : je n'ai pas essayé vanille. Le calendula ne diffuse pas trop d'odeur. ça me donne envie de vaniller, tiens ; )

    RépondreSupprimer
  5. Je croyais qu'il fallait les mettre dans la yaourtière un jour, puis attendre une nuit et puis recommencer en tout trois fois. Et à chaque fois, sortir les plantes macérées et en remettre d'autres mais toujours dans la même huile d'origine ?

    RépondreSupprimer
  6. bonne question ! j'ai appris à faire mes macérâts d'une traite. Il y a certaine plantes à faire infuser plusieurs fois (carotte, par ex.) En changeant les plantes ça mets encore + de principes actifs, j'imagine. Le risque est peut-être d'intégrer des germes en faisant trop de manipulations ? Qui a LA réponse ?

    RépondreSupprimer
  7. Quelle super bonne idée !
    Moi qui n'ai plus de radiateurs en fonte je ne me creusais la cervelle pour faire mes macérâts, j'ai eu ma réponse !
    Merci je vais partager à mon tout dès que j'en referais :)
    PS : j'ai la même yaourtière, simple mais efficace ! Elle marche en ce moment pour mes yaourts ;)

    RépondreSupprimer
  8. 12h ne suffisent pas pour tirer les vertus des plantes , même à 40°, au soleil, on compte 3 semaines, d'où l'intérêt de recommencer plusieurs fois l'opération, avec des périodes de repos. On peut soit changer les plantes, ce qui est le top, soit garder les mêmes.
    Il n'y a pas de phase aqueuse, donc pas de risque de germes! l'introduction de vitamine E, permet d'éviter un rancissement précoce

    RépondreSupprimer
  9. PS: pas d'odeur avec cette méthode, pour la vanille, il faut patienter plusieurs semaines

    RépondreSupprimer
  10. merci pour tes lumières Dame Cristine ; ))

    RépondreSupprimer

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *