dimanche 26 février 2012

Le matériel pour démarrer en cosmétique naturelle


Je me rends compte que je n' ai jamais parlé du "comment bien démarrer". Alors je vous donne mon regard, un brun écolo, sur l'équipement nécessaire en cosméto.
L'investissement en matériel peut vite devenir onéreux. Voici quelques conseils, indications pour démarrer dans de bonnes conditions.

Ustensiles pour démarrer :

Le plus simple est d'utiliser vos instruments de cuisine : casseroles, bols, fourchettes, cuillères et autres spatules. Au démarrage, le pilon, les appareils de mesure trop sophistiqués ne sont pas forcément nécessaires.

  • Innovez et pensez au système D : mesurez les liquides avec un biberon, ou faites vos bains marie au chauffe biberon.
  • Récupérez les contenants de vos cosmétiques, ou jolies bouteilles. Vous avez souvent des contenants très chouettes. C'est agréable d'avoir un produit fait maison dans un joli récipient !
Lavez-les au produit vaisselle, désinfecté à l'alcool. Les étiquettes le plus récalcitrantes qui ne partent pas à l'eau chaude, peuvent être retirées avec de l'huile.
  • Vous allez avancer dans vos savoirs, vos envies, voir même passer le cap de l'auto-suffisance (celui où on achète de moins en moins, voir, plus du tout de cosmétique). Pour la plupart des recettes, vous aurez besoin d'une balance. Je conseille une électronique, précise à 0,1g. C'est souvent utile, notamment pour mesurer les cires ou gommes.
  • Pour faire de jolies crème ou lait, le batteur deviendra votre allié : moins d'huile de coude à dépenser... Les plus utilisés par les cosméteuses sont les « batteurs à capuccino ». J'utilise avec plaisir celui de la marque Lacor, très efficace

  • Un des ustensile dont je me sert souvent est l'entonnoir à goulot fin. Il est utile pour transvaser les liquides dans une bouteille dont l'orifice est petit (la plupart des goulots de petit flacon). On peut en trouver sur le net ou dans des magasins spécialisés en ustensiles de cuisine.

Pour les plus mordues, l'équipement se fera certainement au fur et à mesure des besoins.
A suivre, après les ustensiles, les ingrédients pour démarrer en cosméto !

mardi 21 février 2012

Trucs et astuces pour traiter l'acné au naturel


Le sérum, version roll-on
Il y a quelques ados dans mon entourage, en quête de traitements plus naturels, plus propres que certaines crèmes (assez trash à mon goût...) pour traiter les fameux boutons d'acné.
Au fait, c'est quoi en fait ce fameux acné ?
Suite à la formation chez Pranarom la semaine dernière, j'ai eu quelques éclairages sur le sujet ! (NB : je vous recommande vivement cette formation pour aller plus loin dans vos connaissances ! ) Voici donc brièvement ce que j'ai retenu.
L'origine de l'acné vient de plusieurs facteurs :
  • hormonale : surproduction de la glande sébacée (le sébum).
  • de la mauvaise qualité du film hydrolipidique : cette barrière forme comme un film acide qui évite les bactéries d'attaquer la peau. Il est donc important de maintenir le bon Ph de la peau (acide) en évitant de se nettoyer avec des produits trop décapants.
  • Si le Ph n'est pas bon, il favorise l'arrivée d'une certaine bactérie qui donne l'acné.
  • Ces bactéries provoquent une hyperkératinisation (développement des peaux mortes), qui bouchent les pores. Le sébum ne peut plus s'échapper, le follicule gonfle et provoque une inflammation (d'où les boutons disgracieux et parfois douloureux).
Fort des ces constats, il me semble judicieux de :
  • se laver la peau avec des produits doux, comme de l'eau florale (de bonne qualité, SVP !!). Il est donc intéressant, pour améliorer le Ph (et donc le soin), de se nettoyer la peau du visage à l'eau florale de lavande ou camomille. Évitez les savons sur le visage qui détruisent le film hydro-lipidique.
  • faire une fois par semaine un gommage du visage (doux, genre huile + sucre fin + amande en poudre) pour stimuler la micro-circulation, aider la peau à se régénérer naturellement.
  • traiter l'acné sur les différents facteurs : hormonaux, équilibrant, anti-inflammatoire, bactéricide.
Voici deux recettes, faciles à réaliser : le masque à l'argile et le sérum traitant l'acné.

Ici, un masque « minute », c'est à dire patouillé pour une utilisation immédiate. Il est inspiré de Trucs de santé, livre de Sophie Lacoste.
Ingrédients :
  • une cuillère à soupe d'argile blanche (plus douce pour peau sensible) ou verte (pour peaux grasses) : absorbe les impuretés
  • une cuillère à café de miel : réparateur
  • une cuillère à soupe d'huile d'olive : nourrissant
  • une cuillère à soupe d'eau chaude : pour la texture, le liant.
Coût des ingrédients : 0,50€
La recette pas à pas :
  • Versez l'argile (avec une spatule bois ou cuillère plastique) dans un bol.
  • Ajoutez l'eau chaude, mélangez ; le miel, mélangez et l'huile pour terminer.
  • Appliquez-vous ce masque sur le visage. Laissez-le pendant une quinzaine de minutes et rincez à l'eau tiède.
  • Vous pouvez utiliser ce masque pendant quelques jours.

Pour un roll-on de 10 ml (inspiré d'une recette d'AZ, anti imperfection. Les quantités d'HE me paraissent ENORMES si on veut respecter les dosages faibles en HE pour la peau du visage plus fine...)
Ingrédients :
9,5ml d'Huile de Nigelle : pour le soin de peaux à problèmes (anti-mycose, anti-bactérienne, cicatrisante – dilution à 3%
2 gouttes de HE tea tree : pour traiter l'acné, anti-septique
2 gouttes de HE lavande vraie : apaisante, régénérante, anti-inflammatoire
2 gouttes de HE citron : désinfectante, régulatrice
2 gouttes de géranium rosat : traite l'acné, tonique, ressert les pores
1 goutte de vitamine E : conservateur des huiles.
Coût des ingrédients : 1€ hors flaconnage
La recette pas à pas : (niveau facile )
  • Désinfectez à l'alcool le flacon, l'éprouvette, l'entonnoir.
  • Versez les huiles essentielles dans le tube roll-on, puis l'huile végétale et la vitamine E.
  • Clipsez la capuchon-bille (en appuyant très fort) sur le tube.
  • Secouez le roll-on pour mélanger. C'est prêt. Laissez infuser une journée avant usage.
Vous pouvez utiliser ce roll-on sur les zones à traiter, puis masser la peau. La peau se régénère en 26 jours. Le traitement doit donc durer plusieurs jours.
PRECAUTIONS d'USAGE pour les HUILES ESSENTIELLES
  • Evitez d'utiliser cette recette enceinte (surtout avant le 3ème mois de grossesse), de même pour les enfants et nourrissons (pas d'acné à cet âge en plus ; )
  • Respectez les doses ici : les dilutions sont faites pour les spécificités de l'acné sur le visage dont la peau est plus fine. Un plus fort dosage n'améliorera en rien le traitement.
  • Quand le sérum fait son effet, arrêtez le soin : il n'est jamais bon d'utiliser au long cours des huiles essentielles sur la peau.
Si vous avez vos p'tites recettes magiques pour l'acné, vous pouvez les partager dans les commentaires !! MERCI ++

lundi 13 février 2012

Formation « dermatologie Aromatique chez Pranarom »

 Je continue le développement de mes p'tits savoirs en glanant des formations à droite, à gauche.

Aujourd'hui, je suis allée au Collège International d'Aromathérapie de Dominique Baudoux, à Ghislenghein en Belgique.

Arrivée un peu sportive après 2 bonnes heures de bouchons du côté de Tournai (à cause d'un impressionnant carambolage, en passant...). Je n'étais pas la seule retardataire !
Le lieu est impressionnant : très moderne, couleurs vives. Les bâtiments se situent au milieu d'une zone industrielle. Je dis, « les » parce qu'en face, il y a l'usine de test et reconditionnement des huiles.
Pas de visite guidée, directement « hop » en formation (après un rapide accueil-café d'une dame compatissante ! Quand même  ; )
Julien Kaibeck, (oui, oui, celui de l'Essentiel de Julien) délivrait son savoir tout au long de la journée. J'ai un peu loupé la première partie sur la définition de la peau et de son utilité, vue mon arrivée tardive. J'ai le support écrit et déjà des apports par ailleurs sur le sujet (ouf !).
Malgré la technicité de cette partie, j'ai bien aimé l'approche simplifiée et schématisée du formateur.
Nous avons ensuite passé en revue quelques soucis de peau (acné, eczéma, verrue, couperose, les rides...) et comment les traiter avec des soins naturels, souvent à base d'huile végétale et d'HE.
Je comprends mieux le pourquoi de l'acné, de l'eczéma... Nous avons vu les différentes dilutions d'HE appropriées selon le soucis de peau à traiter. Nous avons même eu la démonstration de recettes dont le talc pour les démangeaisons, le baume pour l'eczéma... comme sur le net ! Allez voir le site de Julien et ses fameuses vidéos, vous comprendrez mieux !
J'ai bien aimé, aussi, les échanges, le midi, avec les participantes : de la naturopathe à la psychologue, en passant par la pharmacienne ou l'infirmière ! Le sujet concerne pas mal de professions ! et c'est tant mieux : démocratisons la cosmétique naturelle !!

samedi 11 février 2012

Atelier soins des cheveux chez Cristine


J'ai participé à un nouvel atelier aujourd'hui chez Dame Cristine : les soins pour cheveux ! Je suis partie, pleine d'enthousiasme de retrouver les copines, dont madame Bonne humeur, d'apprendre de nouveaux procédés, d'échanger entre cosméteuses passionnées.
Nous étions 6 participantes autour de la table : Chantal et Caroline, Dorothée, Catherine, Sylvie et moi.
Nous avons d'abord échangé un bon moment sur nos nouvelles, et les particularités de nos cheveux. Chez Lamity, un vrai roman : elle teste plein de produits naturels pour se colorer, prendre soin de sa belle crinière, fait ses p'tites potions, pour des résultats que je trouve chouette !
Allez, place à la tambouille.
Nous avons le choix des textures (shampoing solide ou liquide, voir en crème), et la possibilité de faire du shampoing ou de l'après shampoing.
J'opte pour un shampoing solide pour moi et un, version liquide, pour les loulous.
Un p'tit tour d'horizon des ingrédients : les tensio-actifs ; les spécificités des ingrédients (comme le sel qui fait mousser et adoucit) ; le BTMS qui est un émulsifiant, un démêlant, un tensio-actif mais qui a tendance à irriter le cuir chevelu (on peut pas tout avoir...). Bon... je suis pas encore au point avec tous ces beaux ingrédients, il va falloir que j'y retravaille.
J'ai retenu entre autre, que le cheveu a besoin d'être nourrit (avec les huiles, les beurres), hydrater avec la glycérine, ou l'inuline (à base de sucre).

les recettes de Chantal

Nous avons une liste des plantes, des huiles à choisir pour traiter nos p'tits tracas de cheveux.
Chacune choisit religieusement ses ingrédients et ses textures en fonction des besoins, des envies.
Les copines s'y mettent : nous sommes déjà des patouilleuses autonomes !
Ortie, plantain...




Je commence par le shampoing barre : pesée des ingrédients et fonte. J'ai agrémenté mon shampoing barre aux plantes de curcuma (pour blondir les cheveux), de camomille romaine et d'orties. Le tout, dans le moule flexible. En une heure, le mélange se solidifie. La prochaine fois je tasserai un peu plus pour avoir un rendu plus joli.
Pour le shampoing liquide des loulous, il sera fragrance vanille – banane. La recette se fait en deux phases. D'abord le gélifiant avec la xantane et les liquide , ensuite, on ajoute les tensio-actifs et les odeurs. Le mien mousse beaucoup. Le mieux est de faire le gel au mixeur et d'ajouter les tensio-actifs en mélangeant doucement, à la main.
Mon shampoing camomille
Les résultats sont de qualité : Sylvie nous a réalisé un superbe shampoing barre à la chicorée, aux HE de baies de St Thomas (un peu trop fort en odeur pour moi ; )
Dorothée, la bonne élève, a très bien réussie son après-shampoing crème. Il faut dire qu'elle connait, avec son travail tous les trucs et astuces pour bien diluer les gélifiants. C'est intéressant d'apprendre des unes, des autres ! Et merci Dorothée pour les flaconnage !
Chantal a fait un shampoing au HE de bois de rose (cheveux secs), agréablement parfumé.
Merci à Caroline qui a eu la bonne idée d'amener un gâteau !!
Ce que j'aime bien dans les ateliers de Cristine, c'est qu'en plus d'apprendre plein de choses, il flotte un esprit de convivialité à chaque fois : on rigole bien, on partage (des idées, des recettes, des gâteaux !), et le soleil était encore au RDV !! qui le ramène à chaque fois ??

mercredi 8 février 2012

Les sels de bains : plein de belles recettes simples, jolies à souhait !

 Rien de plus simple que de réaliser ses propres sels de bains. Pour ma part, j'aime bien les rendre attrayants, esthétiques, mais aussi utiles !
Pour cela, réflexe : les huiles essentielles que j'utilise selon les besoins du moment.
Petite précision, de taille, en fait : les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l'eau. Elles restent en surface. C'est embêtant, car ça veut dire qu'elles passent pures sur la peau. Parfois, avec certaines huiles essentielles, ça peut faire des démangeaison, voir plus grave !
Retenez qu'une huile essentielles doit être utilisé sur la peau avec un corps gras (huile, par exemple).
Pour bien les mélanger à l'eau, il est nécessaire d'utiliser un dispersant : le gros sel ou le lait en est un. Le lait est intéressant car il contient un corps gras qui aide à disperser les HE (Huiles Essentielles) dans l'eau. On peut utiliser le lait en poudre, qui donne les bienfaits du lait au bain : douceur de la peau garantie, après ! Il est moins couteux que le « vrai dispersant », type solubol, par exemple.
Quelques idées pour faire de beaux sels de bains :
  • Un joli contenant, de récup (bien évidement ! ). J'ai trouvé en braderie cet été pour 0,10€ des jolis bols un peu déco pour la salle de bain. Les contenant peuvent aussi être des petites bouteilles en verre type jus d'orange : on voit bien les sels, ça présente bien.
  • Ajouter un peu des colorants alimentaires, qui donnent un joli aspect aux sels.
  • Pour les odeurs : laissez-vous guider par vos envies ! Sentez vos huiles essentielles et faites-vous plaisir ! Evitez quand même les HE trop « trash » type cannelle, origan... En précaution, vérifiez quand même dans les bouquins type « la bible des huiles essentielles » de Danielle Festy si l'HE est OK pour la peau !
    Selon les essentielles de Julien (formateur chez Pranarôme), il est conseillé 15 à 25 gouttes par bain maximum.
  • Vous pouvez aussi ajouter des fleurs séchées qui diffusent bienfaits et odeur. C'est aussi plus esthétique à offrir. Par contre, dans la baignoire, des fleurs flottent partout, il faut aimer !

  • Pour traiter la peau, la rendre plus douce, vous avez : le bicarbonate de soude. Il rend le PH de l'eau neutre, détend les muscles. La maézina (fécule de maïs) apaise les rougeurs, comme les érythèmes fessiers.
  • Si vous aimez une odeur ou un bienfait particulier dans les sels, préparez-les à l'avance en quantité, histoire d'avoir quelques bains prets à l'emploi !
Quelques recettes :
Le bain détente, douceur pour la peau
  • 8 gouttes de HE lavande vraie
  • 8 gouttes de HE petit grain bigarade
  • 8 gouttes de HE mandarine
  • 5 cuillères à soupe de sel
  • 2 cuillères à soupe de lait en poudre
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe de lavande en fleurs
  • 1 pointe de couteux de colorant alimentaire bleu
La recette pas à pas : niveau facile
  • Versez le miel dans un bol,
  • Ajoutez les 3 huiles essentielles choisies et bien mélanger avec une cuillère. Ajoutez ensuite le sel, le lait, mélangez toujours, puis les fleurs de lavande.
  • Il ne reste plus qu'à transvaser dans le contenant choisit.

Le bain « je suis enrhumée, mais je me soigne »
  • 8 gouttes de HE bois de rose
  • 8 gouttes de HE ravInstara
  • 4 gouttes de HE eucalyptus radié
  • 5 cuillères à soupe de sel
  • 2 cuillères à soupe de lait en poudre
Dans ce mélange, bois de rose et ravinstara agissent sur la régulation du système nerveux. Il aide donc à être plus en harmonie, second effet kiss-cool, après le traitement du rhume !

Le bain « je soigne ma peau d'orange»
  • 10 gouttes d'HE pamplemousse
  • 1 cuillère à soupe de macérât huileux de lierre
  • 2 cuillères à soupe de lait en poudre
  • 3 cuillères à soupe de sels
Là, vous pouvez entrer dans le bain façon énergique en utilisant le mélange en gommage / friction. Quand ça a bien travaillé, le bain est enfin mérité !
Et vous, d'autres idées de recettes sympa pour le bain ??

mercredi 1 février 2012

Le démaquillant saveur fleur d'oranger

Un nouveau démaquillant, tout frais, pour tester un émulsifiant à froid : l'esther de sucre.
C'est un émulsifiant naturel (à base de sucre de betterave). Il donne (entre autre) des texture lait-gel. Il se présente sous forme d'une fine poudre blanche.
J'ai donc inventé une p'tite recette pour peau sèche, sensible, à revitaliser.
Les ingrédients pour 150 ml :
  • 74g d'eau florale de fleur d'oranger : apaisante, régénérant, soin des peaux sèches
  • 10g d'huile de sésame : pour peaux sèches
  • 10g d'huile de macadamia : tonifiante
  • 1g de glycérine : pour maintenir l'hydratation
  • 5g d'esther de sucre : émulsifiant à froid (mélange huile et eau)
  • 0,3g de gomme guar : épaississant, maintien l'émulsion
  • 3 gouttes d'HE géranium rosat : odeur (miam !), tonifiante, cicatrisante.
Coût des ingrédients pour 150 ml : 2,50€ sans le flacon
Ustensiles : balance électronique précise, bol pour la pesée, 2 bols pour les mélanges, un fouet électrique, spatule, alcool, sopalin, flacon 150 ml
La recette, pas à pas - niveau moyen :
  • J'ai désinfecté à l'alcool les ustensiles, plan de travail, flacon.
  • J'ai ensuite pesé et versé les ingrédients de la phase A : eau florale + glycérine, et en dernier la gomme guar.
  • Un petit coup de fouet électrique. Le liquide se trouble un peu.
  • Dans un second bol, j'ai mélangé l'esther de sucre et les huiles, au fouet.
  • Pour finir, j'ai mélangé les 2 phases, sans oublier le conservateur et le géranium rosat. Au début, gloups... les deux liquides ne semble pas se marier... Puis, au bout d'une minute ou deux d'émulsion intensive à l'aide de mon super fouet, l'émulsion opère ! J'ai continué plusieurs minutes et le liquide s'est un peu épaissit. D'après les fiches techniques, le lait va encore prendre en texture ces prochaines 48h. Le lait obtenu a une belle odeur (noisette / fleur d'oranger), une texture plutôt lait / gel. Il est frais sur la peau.
Au bout de 48h, la texture se solidifie légèrement. Très agréable...

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *