lundi 30 avril 2012

Séance de dédicace du bouquin de Julien sur la Slow cosmétique

Ça fait un p'tit moment que ce livre est attendu dans la planète des cosméteuses-blogueuses-facebookeuses. Julien, des Essentiels deJulien, est en vue un peu partout (TV, radio Belge, lors des formations Pranarôme, sur son sympathique blog et ses fameuses vidéos...).
Donc, ce fameux Julien, un aromathérapeuthe, sensible au bio et à l'esthétique a un parcours intéressant dans le domaine (allez voir sa bio sur son blog si vous êtes des p'tits curieux !).
Il vient juste de sortir en avril un bouquin sur la Slow Cosmétique.
Samedi, il a proposé aux roubaisiens et chanceux environnant, une séance de dédicace. Chouette ! Toujours sympa d'échanger sur des passions communes ! En route pour l'aventure...
La séance de dédicace a lieu dans un atelier d'artistes tenu par une association du coin. La vitrine annonce la couleur : « Slow cosmétique » en grand. A tel point que je me suis dit : « Tiens, ouverture d'un commerce en cosmétique naturelle ?? ». Meuh, non !
Des articles de la presse locale relayant l'évènement sont affichés en vitrine.
Entrée dans les lieux : un grand espace, assez épuré. On atterrit pour commencer devant « la valise de bouquins », en vente. Tant mieux, j'étais venue pour ça ! Déjà pas mal de monde, le livre sous l'bras. Je suis accueille chaleureusement par Julien, qui m'invite à faire le tour de son expo interactive.

Au menu :
- une table présentant des résultats de fabrications home made (crème, sérum, gel...) avec un lien explicatif vers le bouquin.




- une table avec des enveloppes vrai/faux. Si la réponse est bonne, un babelutte (bonbon belge) est à la clé. Bon, j'ai pas joué en vrai... les questions étaient plutôt faciles ! J'aurai pas laissé de bonbons aux autres (hou, la vantarde ; )

- Dernier stand, des produits types pour un shopping slow : avec de l'argile, de l'huile végétale, des produits bio tout fait, des lingettes lavables...



Finit, le p'tit tour. J'attend patiemment la star du jour (bien occupé) pour avoir ma p'tite dédicace. On papote 5 mn : on s'était déjà vu lors d'une formation chez Pranarôme. Contente d'être passée, de décourvir une animation éducative pour le grand public ; contente d'avoir enfin le bouquin dont on parle tant.

Je l'ai parcouru hier soir. Il est riche de prise de recul sur la cosmétique industrielle, notamment sur les composants à éviter. Quelques détails technique sur la peau et ses besoins (nettoyer, hydrater et nourrir la peau). On y trouve une présentation de l'alternative de la Slow cosmétique qui prône une démarche de soin cosmétique plus simple avec des ingrédients issus de la nature, le moins transformé possible. Il y a tout au long du bouquin un comparatif entre « le slow » et le « pas slow » ; ou bien l'avis de la Slow cosmétique. Finalement, je suis aussi sur la bonne voie !
J'aime bien aussi les petites recettes distillées au fur et à mesure du bouquin : elles sont toutes simples à réaliser, avec des ingrédients accessibles.
C'est quand même un bouquin bien fouillé, assez technique, avec une mine d'informations. A lire et relire !

samedi 28 avril 2012

Eau micellaire pour peau sensible

J'ai découvert l'utilité de l'eau micellaire lors de ma dernière formation à Paris. C'est une eau démaquillante, nettoyante. Pour faire simple, c'est une phase aqueuse (base eau), dans laquelle on ajoute un tensio-actif (agent nettoyant). L'intérêt de ce produit est qu'on peut y ajouter un peu d'huile et les eaux florales voulues pour traiter sa peau en douceur.

J'ai donc réalisé une petite recette, pour peau sensible :

Les ingrédients pour 100 ml :
  • 57g d'eau minérale : tout simplement, permet de diminuer le prix des ingrédients
  • 36g d'eau florale : 18 g bleuet, 18g de camomille, pour peau sensible
  • 2g de glycérine : agent hydratant
  • 2g d'huile de jojoba : équilibrante, nourrissante
  • 5g de tensio-actif douceur coco
  • 32 gouttes de cosgard : conservateur
  • 3 gouttes d'HE géranium rosat

Coût des ingrédients (hors flaconnage) : 1€40

Ustensiles : un bol, un fouet, une balance, un entonnoir, un flacon de 100 ml (récup ?!)

La recette, pas à pas :
  • Désinfectez ustensiles, et le flacon à l'alcool.
  • Pesez les différents ingrédients.
  • Versez un à un les ingrédients et mélangez à chaque ajout.
  • Après avoir ajouté le conservateur, versez dans le flacon. C'est terminé.
  • Si vous en avez la possibilité, vérifiez le Ph du produit. Il doit être entre 6 et 7. Si le Ph dépasse 7, ajoutez de l'acide citrique (contenu dans le citron pour équilibrer le mélange).

Mon avis : ce produit est très simple à réaliser. Il est aussi agréable à utiliser avec un coton (ou mieux une lingette lavable ! pour les écoloconvaincus) en démaquillant, tonique le soir.

mercredi 25 avril 2012

Happy birthday ; ))

 Voilà que ce p'tit blog souffle (déjà) sa première bougie.

Un an d'expérience blog, c'est...


- Au début, une envie de partager, d'écrire, de capitaliser des idées, des recettes.
- Du temps passé à découvrir comment ça marche un blog (Chance : blogspot est riche de gadgets, intuitif),
- Une attention à tout épreuve, le cerveau juste disponible à l'ordi... comme coupée du monde ; )
- Des soirée alimentées par la gestion, l'écriture, les photos,
  •   Mon voisin, croisé dans mon jardin, interloqué par le fait que je prenne en photo des « trucs » dans l'herbe,
  •  Des chiffres inattendus au démarrage : j'ai publié une centaine d'articles, dépassé les 30 000 connexions, plus de 170 commentaires, pleins « d'amis » facebook.
  • Du temps passé à écrire les recettes, les tester, les valider. Peu de temps pour trouver les idées, mais plutôt les trier !
  • De belles rencontres via le net, des interactions, de la bienveillance, du réseau,
  • Des échanges riches, fructueux avec des novices, des cosméteuses aguerries, parfois même connu(e)s !
  • De belles surprises avec des propositions inattendues, de belles surprises de voir que le sujet intéresse, de belles surprises de voir autant de personnes qui lisent régulièrement le blog,
  • De nombreux soutiens par message, facebook, mais aussi des challenges,
  • Des compétences de cosméteuse qui grandissent au fil des jours, des formations, des curiosités...
  • Une crédibilité qui grimpe grâce à ce travail d'écriture et les nombreux lecteurs,
    Bref, je suis ravie et surprise de cette expérience. Nouveau bilan dans un an ??

mercredi 18 avril 2012

Un sérum traitant pour la couperose


Voilà un p'tit moment que j'avais envie de me patouiller un joli sérum traitant la couperose. Hé oui, les peaux fines ont tendance à être plus sensibles. Les vaisseaux sanguins sont à fleur de peau ! Au moindre changement de température, émotions, les vaisseaux sanguins se dilatent, les rougeurs apparaissent.

Lors de la formation en Belgique, à Pranarôme, dispensée par Julien, nous avons eu une petite recette simplissime, à base d'huiles végétales et huiles essentielles. Je m'en suis inspirée pour réaliser mon soin à moi.

J'ai choisi d'en faire une version roll-on, pour massage lors de l'application. C'est une petite quantité juste parce que les HE sur le visage... ça ne me réussit pas toujours !

Ce sérum comporte des huiles essentielles. Par précaution, mieux vaut éviter pour les femmes enceintes, de même pour les enfants. Ici, la dilution est faible. C'est fait exprès !! Inutile d'ajouter plus d'huile essentielles au risque d'irriter à nouveau les peaux sensibles !

Les ingrédients (pour un roll-on de 10ml)
  • 5 ml d'huile de nigelle : nourrissante, assouplissante, anti-âge, apaisante
  • 5 ml d'huile de noyau d'abricot : améliore la micro-circulation, donne éclat et tonus à la peau
  • 2 gouttes d'HE cyprès toujours vert : circulation, décongestionne
  • 2 gouttes d'HE d'hélichryse italienne : soin de la couperose (tonifie la circulation du sang)
  • 1 goutte d'HE bois de rose : ressert les pores de la peau (astringent), régénérant

Ustensiles : un entonnoir, un roll-on, un bêcher

Coût des ingrédients (sans le flacon) : 1€ (il n'y a que 10 ml !!)

La recette pas à pas :
  • Nettoyez, désinfectez le roll-on, le bêcher et l'entonnoir à l'alcool.
  • Mesurez vos huiles et versez-les dans le roll-on.
  • Ajoutez les 5 gouttes d'huiles essentielles (pas plus !! même si ça semble peu, c'est suffisant ; )
  • Rebouchez le roll-on (c'est mieux, hum !) et secouez le.
  • Vous pouvez attendre un jour ou deux, histoire de bien laisser les huiles essentielles infuser dans les huiles végétales.

Mon avis - J'en suis contente. C'est l'une des rares fois où je n'ai pas de réaction aux huiles essentielles sur mon visage. Je trouve que ce soin tout doux sent bon. Quand je l'applique, je sens que la peau travaille. Quelle douceur après !! A voir les résultats sur le long terme !


mercredi 11 avril 2012

J'ai suivi la formation "Cosmétique naturelle pour les pro" d'IPAL

Comme je vous l'évoquais lors d'un précédent post, j'ai passé mon WE de Pâques sur Paris, en formation Cosméto. 
 
Plantage de décor : arrivée sur le lieu de formation, juste dans le célèbre Institut Pigier, dans le 14ème arrondissement... Je m'attendais, vu le lieu, à voir débarquer des esthéticiennes, mais non. 
 

[Petite aparté] Pourtant, les esthéticiennes, dont les douces mains baignent à longueur de journée dans des produits cosmétiques douteux, vraisemblablement néfastes pour leur santé à long terme, devraient se pencher sérieusement sur des alternatives plus naturelles... Enfin, cela n'engage que moi !

Voici un joli groupe de 8 personnes (Ingrid, Florence, 2 Catherine, Magali, Sarah, Anne et moi), en provenance de la France entière : de la Bretagne, en passant par Perpignan, ou encore l'Est... Les quatre coins de la France sont représentés !

Christine, test de texture



Nous étions donc des femmes de tout horizon, la plupart en projet à plus ou moins long terme. La richesse était de se retrouver entre porteuses de projets autour d'ateliers cosméto, revente de produits cosmétique ou encore, lieux dédiés au naturel, bref, animées par des passions communes.

Christine Chostakoff, la formatrice, nous accueille avec convivialité, sourire jusqu'aux oreilles ! Elle peut se vanter d'un beau cursus professionnel de plus de 15 ans à baigner dans la cosmétique : d'esthéticienne à ses débuts, elle a évolué vers la formulation ou analyse moléculaire de crème en laboratoires réputés. Elle s'est dirigé ces dernières années vers la formation, l'aromatologie pour bénéficier de plus de liberté dans les formulations, pour le côté ludique de la cosmétique naturelle. J'espère, Christine, ne pas me tromper sur ton cursus ??!


Au menu (très condensé) de ces 3 jours de formation : nous avons patouillé 6 produits : un gel douche, une crème hydratante, une eau de toilette, une lotion micellaire, une huile de massage, un baume à lèvres. Chacun de ces produit nous permettait de découvrir des techniques spécifiques de fabrication (lotions, gélifiant, émulsion...), de faire des zooms particuliers sur des ingrédients. Nous avons donc vu en détail les tensio-actifs, les émulsifiants, les conservateurs... la réglementation en cosmétique naturelle, des essais de textures avec de huiles végétale, certains ingrédients comme la glycérine.



J'ai aimé :
  • les échanges riches et poussés dans les réflexions, trituration de cerveaux passionnés ;
  • Trituration de cerveau !
    découvrir le pourquoi du comment des tensio-actifs, émulsifiants et autre ingrédients techniques ;
  • patouiller de nouveaux produits qui ouvrent encore le champs des possibles dans les recettes testée, à refaire ;
  • l'humour et dynamisme de Christine ; sa délicatesse (petites douceurs et cafés pour nos papilles)
  • le quartier sympa et bien desservit en transports

J'ai moins aimé :

  • la salle dépourvues de lumière du jour. Les néons... pas très naturel ; )
  • une présentation parfois un peu trop chimique, moléculaire des ingrédients. Intéressant, mais j'attendais peut-être une approche plus pratico-pratique, plus concrète comme des formulations types selon les textures, par exemple.

En tout cas, merci aux copines d'avoir apporté à cette formation de riches échanges, des prises de têtes qui font avancer, et rire aussi !

On se retrouve dans quelques semaines pour le niveau 2 ?!



samedi 7 avril 2012

en mode formation...



Un p'tit message rapide, juste pour partager que je serai en mode formation ce WE ! J'ai la chance de bénéficier un financement DIF (Droit Individuel à la Formation), me permettant d'accéder à une formation sur Paris chez IPAL

Contente de faire une pause formation pro dans ce monde de speedés ! J'y attend :
  • d'asseoir, d'approfondir mes acquis ;
  • des échanges et apprentissages intéressants, 
  • patouiller tranquilou
  • un peu de réglementation sur la cosmétique home made. Faut s' qui faut !!

Le seul hic est de pas aller à la pêche aux œufs avec les loulous : ((

On se rattrapera, je pense !

Bon we !



lundi 2 avril 2012

Retour d'expérience : j'ai RDV avec DD


Voilà quelques jours que le blog est en vacances, lui ! Moi, pas...

Pas mal de projets ateliers en cours, à finaliser    :S

Justement, à ce sujet, je voulais revenir sur une belle expérience vécue il y a deux semaines dans la maison de quartier de Lille Moulin.
J'ai été sollicitée par un groupe d'étudiants en communication (IUP Infocom). Ils avaient pour projet d'organiser un événement autour du développement durable pour les usagers de la maison de quartier. Réseau de réseau, ils ont eu mes coordonnées. On se rencontre pour échanger sur nos attentes respectives, ça roule.

La manifestation s'intitulait : "J'AI RDV AVEC DD". Pour les néophytes, DD = Développement Durable ! Bravo pour le titre ; )
Le principe de la journée : proposer des ateliers participatifs dans le but de sensibiliser au développement durable, avec en crédo les 3 R (réduire, réutiliser, recycler). Au menu : un atelier de réparation de vélo, des fabrications de bijoux très coquets avec des objets de récup (avec les Filles à retordre), de la sérigraphie sur (vieux) tee-shirt par des artistes locaux, ateliers cuisine avec des ingrédients bio, des jeux de sensibilisation sur l'écologie, et moi... J'ai proposé de réaliser un gommage à base de poudre d'amandes.

Comme c'est une première à la Maison de quartier sur ce type de manifestation, nous n'avions pas d'idées de la fréquentation envisagée.

Je dois dire que ce fut une bonne surprise !

Dès l'ouverture, vers 13h30, un groupe de jeunes filles se précipite dans la salle dédiée à l'atelier, toutes prêtes à patouiller. Les questions fusent, la patouille est lancée. Chacune repart avec sa confection, toutes contentes !

Une fois le premier groupe conquis, place au second groupe, et ainsi de suite tout au long de l'après midi. Ce fut vraiment chouette ! Pas loin d'une cinquantaine de participants.

J'ai eu l'occasion de sensibiliser aux cosmétiques maison des personnes de tout horizon, de différents milieux sociaux, d'origines variées. Quelles richesses d'échanges dans les groupes !

Les moments marquants ont été de :
  • voir que pour le dernier atelier programmé, les participants faisaient la queue pour être sûre d'avoir une place.
  • d'accueillir un jeune homme très motivé de réaliser un produit pour sa maman.
  • le come-back des jeunes filles, premières participantes, qui ont voulu re-patouiller une seconde fois ! Quel enthousiasme ! J'ai donc fait du rabe avec les derniers contenants à disposition.

En passant, petite anecdote : j'ai croisé hier, au hasard, l'une des participantes, du genre : « on se connait, je vous ai déjà vu quelque part ». Elle me faisait part du fait qu'elle a lu mon p'tit blog et semble enchantée par la démarche du faire soi même.

Mon objectif, en me lançant dans ce blog, ces ateliers, est bien celui-là : partager, donner envie de se lancer dans le faire soi-même, consommer autrement, créer du lien entre les participants, quelques soit leur histoire, origine.
Petit clin d'oeil à Kidzou qui a relayé l'info : ICI

Je remercie donc Julianne et ses amis étudiants pour l'initiative, la maison de quartier Lille Moulin pour m'avoir accueillie, sans oublier les nombreux participants !

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *