jeudi 26 juillet 2012

Baume traitant pour coups de soleil

OUF, après de looonnngggs jours d'attente, le voilà enfin ! Le soleil !

Avec, quand même quelques désagréments : les coups de soleil ! Mon objectif, ici, est de créer un soin traitant, réparateur pour apaiser et faire disparaître les coups de soleil.

Ingrédients pour un pot de crème de 50 ml

  • 2 cuillères à soupe de beurre de karité (ou 16g): régénérant, nourrissant
  • 2 cuillères à soupe d'aloé vera (ou 16g) : traite les brûlures, rafraichissant
  • 1 cuillère à soupe de macérât de calendula (ou 8g) : restructurant, réparateur, apaisant
  • 1 cuillère à soupe de macérât de millepertuis (ou 8g): traite les brulures
  • 5 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic : apaisant, restructure la peau
  • 5 gouttes d'huile essentielle de camomille romaine : décongestionne, apaise
  • 3 gouttes de vitamine E – le conservateur des huiles, beurres
  • 10 gouttes de cosgard : conservateur des phases aqueuses (aloé véra)
Coût des ingrédients sans le flaconnage : 2,90€

Ustensiles : un bol, une balance, cuillère, spatule. Un pot de 50ml.

La recette, pas à pas (niveau moyen) :
  • Désinfectez à l'alcool les ustensiles, plan de travail.
  • La recette, ici, utilise la technique de la trituration karité, c'est à dire « malaxer à froid » le beurre de karité avec une cuillère dans un bol. Il faut écraser, piler le beurre. Au mieux le beurre est travaillé avant ajout d'ingrédients, au plus la texture est homogène (sans grumeaux), facile à travailler pour la suite de la recette. Alors... on se défoule !
  • Lorsque le beurre est bien souple, vous pouvez ajouter doucement l'aloé vera. Presser, malaxez.
  • Ajoutez ensuite les huiles, toujours en écrasant la pâte avec la cuillère. Vous obtenez une pâte souple, un peu mousseuse.
  • Pour finir, ajoutez les huiles essentielles, le cosgard, la vitamine E.
Ce baume fait du bien aux peaux rougies par le soleil. Elle hydrate, nourrit en profondeur la peau altérée par les UV.

Cette préparation est aussi adaptée pour les enfants.

mardi 24 juillet 2012

Shampoing solide, régulateur pour cheveux gras

Voici, comme promis, une version de shampoings solide pour cheveux gras. Objectif : prendre soin des cheveux qui regraissent trop vite.

Voici mon inspiration :

Ingrédients pour environ 100 g de produit :
  • 45g de sodium coco sulfate SCS : issue de l'huile de coco, tensio-actif qui mousse et lave. Cette matière donne le « savon dur ».
  • 35 g de Sodium cocoyl Isethioante SCI : tensio actif qui mousse et lave. Adoucissant du SCS.
  • 5g de BTMS : émulsifiant d'origine végétal qui rend les cheveux doux, brillants, faciles à coiffer.
  • 3g de glycérine végétale : gaine, protège le cheveux de la déshydratation
  • 8g de beurre de karité : nourrissant, lutte contre le dessèchement
  • 3 g d'huile de jojoba : huile / cire sébo-régulatrice
  • 10g d'eau pour diluer les tensio-actifs
  • 3g d'argile verte : absorbe les textures grasses
  • 15 gouttes d'huile essentielle de citron : régulateur des cheveux gras, stimulant
  • 8 gouttes de cosgard : conservateur

Coût des ingrédients : 1€45

Ph : 6,5

Ustensiles : cuillère, bol, spatule, casserole pour bain-marie, un moule silicone

La recette, pas à pas (niveau moyen) :
  • Désinfectez ustensiles, plan de travail, mains à l'alcool.
  • Le SCS se présente en granule et est difficile à faire fondre. Pour cela, mieux vaut le réduire en poudre. Plusieurs modes opératoires : au pilon, à la cuillère, ou plus radical au blinder. Prenez garde à ne pas trop respirer les particules qui se dégagent, la poudre est assez irritante !
  • Pesez un à un les ingrédients. 
  • Mettez au bain marie SCS et SCI avec l'eau. Le bain marie doit être très doux. Les tensio-actifs n'aiment pas la trop forte chaleur.
  • Ajoutez ensuite le beurre, l'huile en mélangeant sans cesse.
  • Associez au mélange la glycérine. Mélangez avec la spatule la pâte épaisse.
  • Le mélange doit être homogène. Vous pouvez ensuite, hors du bain-marie, ajouter l'huile essentielle et le conservateur.
  • Dernière étape : transférer la pâte dans le moule de votre choix (type petit gâteau individuel). Laissez sécher, vous allez obtenir une texture solide en quelques heures. 
  • Démoulez, c'est prêt !

mardi 17 juillet 2012

Shampoing solide pour cheveux secs, devitalisés


J'aime bien les shampoings version solide.

J'en ai trouvé pour la première fois en magasin bio. Ça dure longtemps, longtemps. En fouillant par ci, par là sur le net, je vois que 100g de shampoing solide équivaut à 500ml de shampoing ou plus de 80 lavages ou encore, 4 mois d'utilisation ! Écologique et économique ! Ça me plait bien !

On peut trouver des infos très complètes chez mamzelle Emie ou encore Caly. J'ai recherché LA recette qui pouvait résoudre le problème des cheveux secs, mous, fins, dévitalisés.

Voici mon inspiration :

Ingrédients pour environ 100 g de produit :

  • 65g de sodium coco sulfate SCS : issue de l'huile de coco, tensio-actif qui mousse et lave. Cette matière donne le « savon dur ».
  • 15 g de Sodium cocoyl Isethioante SCI : tensio actif qui mousse et lave. Adoucissant du SCS.
  • 5g de BTMS : émulsifiant d'origine végétal qui rend les cheveux doux, brillants, faciles à coiffer.
  • 3g de glycérine végétale : gaine, protège le cheveux de la déshydratation
  • 5g de beurre de karité : nourrissant, lutte contre le dessèchement
  • 5g d'huile d'avocat : nourrit le cheveux, le protège
  • 8g d'eau pour diluer les tensio-actifs
  • 10 gouttes d'huile essentielle d'ylang ylang : tonique des cheveux, régénérant.
  • 8 gouttes de cosgard : conservateur

Coût des ingrédients : 1€50

Ph : 6,5

Ustensiles : cuillère, bol, spatule, casserole pour bain-marie, un moule silicone

La recette, pas à pas :

  • Désinfectez ustensiles, plan de travail, mains à l'alcool.

  • Le SCS se présente en granule et est difficile à faire fondre. Pour cela, mieux vaut le réduire en poudre. Plusieurs modes opératoires : au pilon, à la cuillère, ou plus radical au blinder. Prenez garde, la poudre est assez irritante à respirer !
  • Pesez un à un les ingrédients.

  • Mettez au bain marie SCS et SCI avec l'eau. Le bain marie doit être très doux. Les tensio-actifs n'aiment pas la trop forte chaleur. J'en ai fait l'expérience et obtenu une pâte épaisse, collante, dur... A jeter !
  • Ajoutez ensuite le beurre, l'huile en mélangeant sans cesse.
  • Associez au mélange la glycérine. Mélangez avec la spatule la pâte épaisse.
  • Le mélange doit être homogène. Vous pouvez ensuite, hors du bain-marie, ajouter l'huile essentielle et le conservateur.
  • Dernière étape : transférer la pâte dans le moule de votre choix (type petit gâteau individuel). Laissez sécher, vous allez obtenir une texture solide en quelques heures.
  • Démoulez, c'est prêt !

Mon avis : je suis conquise ! Les cheveux sont très nourrit après le shampoing, plus beaux. Ils gardent du volume, c'est agréable.

A venir dans quelques jours, la version régulateur de cheveux gras.

vendredi 13 juillet 2012

Poudre de bain effervescente pour enfant... mais pas que !



J'aime bien amuser les enfants dans le bain.
Nous avons concocté une poudre « magique » qui colore le bain et qui fait psshhiiit quand ça tombe dans l'eau. Ouha !


J'ai opté pour une recette qui détend, pour calmer ces charmants bambins en fin de journée, aider à préparer la nuit (et la mienne en passant ; )

J'ai été inspirée par une recette de Caly. La voici :

Les ingrédients pour 120g :

  • 55 g de bicarbonate de soude : adoucissant de la peau, atténue les démangeaisons.
  • 55g d'acide citrique : donne l'effet effervescent (l'acide de l'ingrédient est « annulé » par la teneur basique du bicarbonate de soude).
  • 15g de lait en poudre : adoucit la peau.
  • 2 pointes de couteaux de colorant alimentaire (ici orange)
  • 15 gouttes d'huile essentielle de petit grain
  • 6 gouttes d'huile essentielle de marjolaine à coquille

Cout des ingrédients : 0,95€

Ustensiles : un bol, une cuillère, une balance

La recette, pas à pas – niveau facile.

  • Pesez les différentes poudres.
  • Versez-les dans le bol, mélangez.
  • Ajoutez ensuite le colorant. Mélangez.
  • Terminez par les HE.

Si vous souhaitez, les HE peuvent-être remplacée par des fragrances naturelles, notamment pour les plus petits (avant 2 ans). 
NB : évitez les HE pour les femmes enceintes et enfants de moins de 2 ans ; )

Mon avis : c'est une recette sympa, ultra facile à réaliser. Les enfants ont adoré l'effet dans le bain, et moi la détente apportée ! A avoir dans les placards !!

mardi 10 juillet 2012

Parfum d'été


Suite à l'inspiration olfactive de ma fille, je m'y mets aussi.

J'aime particulièrement deux fragrances : feuilles de tomates qui nous donne la sensation d'être dans le potager, et la parfum mûres. Voici donc ma composition :

Les ingrédients :

  • 35 ml de vodka : diluant des fragrances,
  • 20 gouttes de fragrance de mûres
  • 25 gouttes de fragrance feuilles de tomates
  • quelques traces poudrées de colorant alimentaire,

Coût des ingrédients hors flaconnage : 0,68€ pour 35ml

Ustensiles : un bêcher, un entonnoir, un flacon spray de 35ml, un fouet, un bol.

La recette, pas à pas – niveau facile

  • Désinfectez (à la vodka ou alcool) plan de travail, ustensiles, flaconnage.
  • Mode opératoire : versez la vodka dans un bêcher, plus reversez-la dans le bol. Ajoutez les gouttes de fragrances choisies, mélangez avec le fouet.
  • Ajoutez très peu de colorant (la coloration vient avec une quantité infime).
  • Il ne reste plus qu'à transvaser dans la flacon.
C'est un vrai jeu d'enfant de fabriquer son propre parfum !

Le mélange des deux senteurs est très fruité, frais, gourmand. Très sympa pour l'été !

lundi 9 juillet 2012

Parfum pour une princesse !



Les enfants, très inspirés par leur maman, se sont amusés à faire des macérâts (ou mixtures bizarres) de fleurs coupées à l'eau, en alléguant « on fait un parfum »... Hum, OK, bon...

Ma fille, forte d'un résultat improbable, m'a ensuite réclamé de patouiller un parfum, un vrai. La commande est simple : « Je veux un parfum de princesse ! ». En route...

Les ingrédients :

  • 35 ml de vodka : diluant des fragrances, voir huiles essentielles
  • 23 gouttes de fragrance noix de coco
  • 15 gouttes de vanille petit beurre
  • 7 gouttes de fragrances pêche
  • Ou tout mélange d'huiles essentielles ou parfums naturels de votre choix.
  • Une toute petite pointe de couteau de colorant alimentaire, ou une goutte de jus de betterave.

Coût des ingrédients hors flaconnage : 0,75€ pour 35ml

Ustensiles : un bêcher, un entonnoir, un flacon spray de 35ml, un fouet, un bol.

La recette, pas à pas – niveau facile

  • Désinfectez (à la vodka ou alcool) plan de travail, ustensiles, flaconnage.
  • Les trucs dans le choix des parfums sont :
  • Sentir la « vraie » odeur dans le bouchon, ou l'odeur finale. Particulièrement vrai pour les huiles essentielles.
  • Si vous voulez un mélange de plusieurs odeurs, ouvrez les différentes flacons et passez les, ensemble, sous le nez en allant de gauche à droite. Vous aurez le résultat final, en ayant les senteurs +/- mélangées.
  • Les puristes, connaisseurs, vous inciteront à choisir des parfums avec une note de tête (première odeur qui sort, assez fugace) ; une note de cœur (celle qui apparaît après quelques minutes), une note de fond (celle qui reste quelques temps après application). Ici, ce sera pour la demoiselle à l'inspiration : j'aime / j'aime pas !

  • Mode opératoire : versez la vodka dans un bêcher, plus reversez-la dans le bol. Ajoutez les gouttes de fragrances choisies, mélangez avec le fouet.

  • Ajoutez très peu de colorant (la coloration vient avec une quantité infime).
  • Il ne reste plus qu'à transvaser dans la flacon.

L'odeur est chouette. Elle a du goût la demoiselle !

Le colorant ne tâche pas, sauf s'il est pulvérisé trop proche du vêtement. Préférez une pulvérisation à 20 cm du tee-shirt. Je ne garantie pas le même effet si vous prenez une grande dose de colorant !

J'ai aussi fabriqué mon propre parfum... en exclu, pour demain !

mercredi 4 juillet 2012

Le lait jambes lourdes

La chaleur arrive et ses désagréments aussi... les jambes lourdes.
L'objectif de cette recette est de permettre une meilleure circulation sanguine pour éviter cette sensation de pesanteur dans les jambes.
Les veines sont en cause, dans la majorité des cas. Elles ne font pas bien leur travail : le sang peine à remonter dans les jambes. 
J'ai opté ici pour une recette rafraichissante et permettant d'améliorer la circulation sanguine. La texture est un lait / gel aux huiles essentielles.
Désolée pour Mesdames enceintes, cette recette n'est pas faite pour vous : l'huile essentielles de menthe poivrée ne vous est pas conseillée !
Évitez cette même recette pour les personnes fragiles comme les enfants de moins de 6 ans, personnes âgées, malades.
Les ingrédients pour 120 ml de produit :
Phase 1 (aqueuse) :
  • 100 ml d'eau : agent texture
  • 1,5 g de gomme de xantane : agent gélifiant
  • 3 g de glycérine : permet de garder l'eau dans la peau, évite le dessèchement
Phase 2 (huileuse) :
  • 5 g de cire émulsifiante : pour donner une texture lait, émulsifier l'eau (phase aqueuse) et l'huile (phase huileuse)
  • 10g d'huile de macadamia : huile sèche, aide à la circulation sanguine
  • 5g de beurre de karité : nourrissant
Phase 3 (actifs et conservateur) :
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Cyprès toujours vert : décongestionnant veineux
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Menthe poivrée : effet froid, stimulante
  • 15 gouttes d'hélichryse italienne : stimule la circulation
  • 40 gouttes de cosgard : conservateur
Coût des ingrédients (hors flaconnage) : 1,90€
Les ustensiles : une balance précise, un fouet électrique, 2 bols, une casserole pour bain marie, cuillères, spatule, sopalins, alcool, un entonnoir. Flaconnage : un flacon pompe ou mieux, un roll-on pour étaler en massant. Il existe la version récup d'ancien déo ! 


L'idée du roll-on est très pratique et me vient de ma copine cosméteuse Magali, de Perpignan ; ))

La recette, pas à pas (niveau moyen) :
  • Désinfectez les ustensiles, plan de travail, flacon à l'alcool
  • Phase 1 : mesurez l'eau et versez-la avec la glycérine dans un bol. Pesez puis versez en pluie la gomme de xantane ( en pluie pour éviter les grumeaux). Mélangez activement au fouet pour obtenir un gel translucide.
  • Phase 2 : pesez les ingrédients de la phase 2 (cire, huile, karité), et mettez les ensemble dans un bol. Zou, au bain marie !
  • Retirez du bain marie les 2 bols.
  • Versez la phase huileuse dans le gel et mélangez au fouet (électrique ou non). Le lait va prendre en masse.
  • Lorsque le lait est refroidit, vous pouvez ajouter la phase 3 : les huiles essentielles et le conservateur, avec l'entonnoir.
  • Dernière opération : versez dans le flacon ou le roll-on.
Mon avis : ce lait est agréable à utiliser. Il est frais. La texture gel laisse un léger film après application qui disparaît assez vite. Il laisse les jambes bien douces.

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *