mercredi 27 novembre 2013

J'ai testé la lessive à base de cendre

J'ai souvent vu les fabricants de lessive à la cendre comme des écolo un peu illuminés. 
Suis-je donc passée du côté obscure de la force ?!
Après les nettoyages bluffants de la vitre de mon insert cheminée avec de la cendreI, je passe à la lessive.
Ça fait longtemps que j'avais repéré la méthode sur le net, même parlé de la démarche dans mes ateliers lessive, mais jamais pris le temps de tester.
Voici le résultat :



Les ingrédients :
  • 1 verre (moyen) de cendre de cheminée : prendre la plus fine, facile à filtrer ; et la plus blanche, car c'est celle qui n'a pas été re-chauffée. Elle est ainsi plus efficace.
  • 1 litre d'eau, j'ai pris celle du robinet.
Les ustensiles : un seau ou saladier selon la quantité choisie, un entonnoir, un filtre à café, un flacon de récup ou bouteille d'eau vide, propre .
La recette :
  • Faites bouillir 1 litre d'eau, histoire de la stériliser, ou utilisez de l'eau déminéralisée (voir celle qui sort du sèche-linge).
  • Versez la cendre dans l'eau, dans un saladier par exemple.
  • Laissez macérer à couvert, pendant 3 jours.
  • Filtrez avec un filtre à café placé dans l'entonnoir. C'est plus ou moins long, selon si on prends le dessus de la préparation (eau) ou le fond (la cendre).
  • On obtient un liquide transparent, trouble, très légèrement plus jaunâtre que l'eau. 



    Le jus obtenu est chargé en potasse, ingrédient de base de nos savons liquides :  ICI 
  • Je ne repère aucune odeur particulière. J'ai testé le pH, histoire de voir le changement de visu... L'eau que j'ai utilisé est à un pH autour de 7,5. Après le macérat de cendre, il passe à 10 (pH très basique, inverse d'acide). 
  • Il s'est donc bien opéré un changement dans cette eau cendrée ! Vu le côté basique de la préparation, mieux vaut éviter de trop tremper les mains dedans ! Ce qui est intéressant, c'est le côté basique de la préparation qui agira comme conservateur, comme l'eau de chaux (enfin, je vais vérifier si avec le temps l'eau change de texture, se trouble...).
Si j'ai bien compris, la couleur du jus final dépend du type de bois brûlé et de la qualité de la cendre.
Bon, trêve de blabla, quel est le résultat de mon test du le linge ? ?
Je lave habituellement avec de la lessive home made, avec peu d'odeur.
Là, je ne constate pas de différence avec celle de d'habitude. Je crains juste pour le linge blanc (qui semble se ternir). J'ai donc ajouté un peu de percarbonate de soude (eau oxygénée en poudre).
Le côté moins pratique est que cette lessive est liquide, pas super pratique à utiliser. J'ai mis un verre dans une machine normale.
Le grand intérêt de cette méthode est le prix imbattable ! Et finalement la facilité de fabrication !
Pour terminer, voici, quelques idées judicieuses, glanées dans des forums :

  • préparer sa cendre pour l'année : la récupérer, la passer au gros tamis (genre ceux des seaux de plage de nos enfants?!) et les mettre en bocaux pour l'été.
  • Pour éviter de filtrer : mettre la cendre dans un torchon propre, le fermer et le faire macérer dans de l'eau. Au bout de quelques jours, il ne reste plus qu'à retirer le torchon, le presser. Cela évite le passage un peu poussif du filtrage.
  • Pour aller plus vite : dans une marmite, faire bouillir la cendre, enfermée dans un torchon propre, jusqu'à ce que ça mousse comme de la lessive. Filtrer une fois le jus refroidit. Cela évite d'attendre les jours de macération. J'ai tester celui-là et suis nulle en serrage de torchon, j'ai donc filtré quand même, mais ça marche super, c'est rapide.
  • Autre idée, inspirée par Constance : nettoyer les vitres avec la macération de cendre. Résultat nickel !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *