lundi 21 janvier 2013

Formation avec Danièle Festy : soigner ses enfants avec les huiles essentielles


Je suis juste de retour d'une formation de Danièle Festy. Le sujet était : « Soigner les enfants avec les huiles essentielles ».

J'ai reçu récemment un mail de Mme Festy (en personne) pour me rappeler qu'elle propose des formations à Bruxelles ces jours-ci. J'ai déjà participé, à Paris, il y a plus d'un an à l'une de ses formation. Pour rappel, Mme Festy est l'auteure de nombreux ouvrages de vulgarisation sur les huiles essentielles. J'aime beaucoup ses bouquins qui m'ont permis d'apprivoiser (en plus de quelques formations, je l'avoue) les huiles essentielles.

Je suis actuellement une longue formation avec Franck Dubus sur le sujet. J'aime bien avoir différents regards, et oublier / réapprendre pour que ça rentre bien dans ma p'tite tête !

Récit circonstancié de mon périple belge...

Levé matinal : (

En route pour une petite demi-heure de train, direction Bruxelles (vive le Thalys !)

Je suis « just on time », et je suis fière de moi : me débrouiller dans les lignes de métro comme une chef, dans le dédale de la gare du Midi, et sans me perdre ! Une vraie routarde ! Qui a dit que les femmes ont un mauvais sens de l'orientation ??

J'arrive en même temps qu'Elise, à l'adresse qui m'a été transmise par mail. Nous serons 5 participantes (hé oui, que des dames !). Nous venons autant de Belgique, que de France (Sud, Nord, Est ! ). Certaines ont bénéficié de la semaine de formation, d'autres d'une à deux cessions.

Mme Festy est très accessible et bienveillante. Malgré la publication de nombreux ouvrages, son savoir pointu, sa carrière prestigieuse, elle reste simple ! L'ambiance est chaleureuse et conviviale.

 
Les participantes ! 
Nous avons démarré, rapidement.

La formation a porté sur les spécificités d'application et utilisation des huiles essentielles sur les enfants (quelle huile végétale en dilution, les HE à éviter, la diffusion, bain aromatique...) ; un récap des doses conseillées pour les petits ; un tour d'horizon des huiles essentielles les plus adaptées telles que la camomille noble, le bois de Hô, la lavande vraie... Mme Festy nous a ensuite énuméré différents mélanges, adaptés aux pathologies courantes des petits, tant sur les maux autour de la nervosité (stress, peurs, troubles du sommeil...), que sur les petites maladies infectieuses (rhumes, otites, angines et ses copines), ou encore les troubles de la digestion ; la bobologie en dermato (bleu, démangeaison, piqure, brulure...).

Tout au long de la matinée, nous avons posé des questions "personnelles" concernant nos enfants, échangé sur nos tests aromatiques respectifs, écouté avec attention les précieux conseils didactiques. Mon seul regret, c'est de n'avoir pas eu plus d'éléments « repères » ou outils me permettant d'être encore plus autonome.

J'ai terminé la formation en groupie de base, (j'assume !) en demandant une p'tite dédicace sur mon bouquin (Soigner ses enfants avec les huiles essentielles). J'ai donné le déclic, car ensuite, d'autres ont suivi, avec prise de photos et tout !

Danièle Festy, en pleine séance de dédicace ! 
J'ai été ravie de rencontrer, et partager le déjeuner avec Élise, sage-femme, dont nous avons en commun la passion du naturel. Au plaisir, donc ?!

vendredi 18 janvier 2013

Le bicarbonate de soude : un allié pour le nettoyage sans eau !



Parfois, il y a des supports à nettoyer, où le lessivage à l'eau n'est pas vraiment aisé : les matelas, les rideaux, le canapé en tissus, fauteuils de voiture...

J'ai plusieurs fois testé cette méthode et je la trouve simple et efficace.

Voilà comment...

J'utilise le bicarbonate de soude en saupoudrage pour assainir ces différentes surfaces. 

Le bicarbonate de soude a des effets :
  • assainissant,
  • anti-acariens,(niarc, niarc niarc)
  • désodorisant (vraiment incroyable !)
  • c'est aussi un agent nettoyant.
Il se nomme aussi bicarbonate de sodium. Quelques infos complémentaires ICI !

La recette :

Il suffit de répartir sur tout le matelas la poudre blanche. Je me suis aidée d'une passoire pour rendre la poudre plus homogène. Éventuellement, de brosser énergiquement pour faire évaporer les tâches.

Je laisse agir plusieurs heures et termine en passant l'aspirateur.

Ça donne un coup de frais.
Après ce p'tit traitement, le matelas semble assainit. 

Plans B : si l'odeur persiste :

 - laisser le bicarbonate plus longtemps, jusqu'à quelques jours. 
et /ou
- réaliser un frebr*ze maison : ICI

Coût de la recette : 0.50€ le nettoyage à sec !!

Même remède pour les moquettes, tapis ; )

vendredi 11 janvier 2013

Lait démaquillant hydratant à l'eau florale de cassis


J'avais envie / besoin d'un démaquillant, d'une belle texture, qui donne une bonne mine, bien hydratant, mais assez légère. J'ai zieuté ce que j'avais dans les placards à ingrédients en cosméto. Zou, opération émulsion !

Les ingrédients pour 50 ml :
  • 40g d’eau florale de cassis : j'aime bien cette odeur ! C'est aussi un tonique pour la peau.
  • 10g d’huile végétale : 6g de macérât de soucis (ou huile de calendula - recette ICI) pour son aspect réparateur, protecteur ; 4g de macérât d'urucum (recette ICI) pour ses propriétés tinctoriales (teinture orangée, riche en carotène, donne bonne mine).
  • 2,5g d’olivem : cire émulsifiante
  • 2g de glycérine végétale : hydratant, texture fluide.
  • 15 gouttes de cosgard : conservateur

Coût des ingrédients : 1,90€ pour 50 ml

Ustensiles : bain marie (bol, casserole), flacon pompe 50ml, spatule, cuillère, balance précise, petit mixeur.

La recette pas à pas :
  • Désinfectez tous les ustensiles, mains, flacon… à l’alcool.
  • Pesez chacun des ingrédients et versez-les dans le bol du bain marie. 
  • Passez le mélange à la fonte, tout en mélangeant doucement.
  • Lorsque tout est fondu, retirez du feu et passez le tout en bain marie d’eau froide.
  • Mixez au batteur. L’émulsion se fait.
  • Il ne reste plus qu’à verser le lait dans le pot, étiqueter.
Mon avis : la texture est relativement épaisse, mais super agréable à utiliser. Pas toujours aisé de verser dans le flacon. Mon astuce : avec une seringue (désinfectée, hein !), genre pour les médic des enfants. Le flacon pompe est indispensable, sans ça, je pense que ce serait difficile de se servir en lait.
Ici, c'est une trouvaille en récup, juste parfaite. Je suis ravie du résultat sur la peau : donne une grande douceur, démaquille parfaitement mon maquillage, même mon mascara un peu pâteux, récalcitrant.

Pas besoin d'ajouter de fragrance, le cassis se suffit à lui-même !




mardi 8 janvier 2013

Test de macérât n°7 : l'arnica


Présentation

J'avais besoin de renouveler mon stock d'huile d'arnica, si précieuse lorsqu'on a des enfants !

L'arnica :
 








C'est une plante qu'on trouve souvent en montagne. Elle est précieuse et rare en même temps. Elle est de plus en plus utilisé, notamment en homéopathie. L'arnica est surtout connue pour soigner avec efficacité les petits bleus.
L'huile de pépin de raisin

Cette huile est obtenu à partir de la pression des pépins de raisin (comme son nom l'indique !). C'est une huile assez sensible à l'oxydation. Par contre, elle a un touché pas trop gras, qui absorbe bien. Je l'ai choisi ici, notamment parce qu'elle n'a pas d'odeur. C'est donc intéressant de voir si les macérations donnent une odeur particulière.

Ses principes actifs :
  • lutte contre le vieillissement de la peau,
  • nourrissante,
  • bonne huile de massage.
Ingrédients :

2 cuillères à café de fleurs d'arnica X 3 macérations

4 cuillères à soupe d'huile de pépin de raisin.

La recette, pas à pas :
Rapide :
  • Versez les deux ingrédients dans le pot.
  • Placez votre préparation dans une yaourtière (chauffe douce à 50° maxi, ce qui n'altère pas les huiles, beurres). Laissez les pots non couverts, quelques heures à chaud.
  • Laissez poser, refroidir en couvrant durant une journée.
  • Filtrez la préparation (entonnoir + filtre à café).
  • Ajoutez dans l'huile l'arnica « neuve» pour recommencer le processus de macération, et saturer l'huile en principes actifs des fleurs.
  • Recommencez le processus chauffe à la yaourtière + pause, 3 fois en tout.

Résultat :

Couleur : l'huile de pépin de raisin n'a pas changé de couleur.

Odeur : l'huile n'a pas pris l'odeur particulière.

Utilisation :

  • à intégrer dans baume anti-bleu






dimanche 6 janvier 2013

Test de macération huileuse n°6 : le café moulu


Présentation

J'avais envie de « délirer » un peu et de voir ce que peut donner une macération de café moulu. J'ai pris celui que j'ai actuellement dans ma cuisine, pas bio  :s

Le café

Ici, la macération de café pourrait servir pour ses propriétés anti-oxydantes (anti-rides), et stimulantes, notamment vasculaire.
Vous trouverez une fiche très bien renseignée sur le café sur wikipédia ICI
L'huile de pépin de raisin

Cette huile est obtenu à partir de la pression des pépins de raisin (comme son nom l'indique !). C'est une huile assez sensible à l'oxydation. Par contre, elle a un touché pas trop gras, qui absorbe bien. Je l'ai choisi ici, notamment parce qu'elle n'a pas d'odeur. C'est donc intéressant de voir si les macérations donnent une odeur particulière.

Ses principes actifs :
  • lutte contre le vieillissement de la peau,
  • nourrissante,
  • bonne huile de massage.
Ingrédients :

  • 2 cuillères à café (comme son nom l'indique) de café moulu X 3 macérations
  • 4 cuillères à soupe d'huile de pépin de raisin.

La recette, pas à pas :

    Rapide :
  • Versez les deux ingrédients dans le pot.
  • Placez votre préparation dans une yaourtière (chauffe douce à 50° maxi, ce qui n'altère pas les huiles, beurres). Laissez les pots non couverts, quelques heures à chaud.
  • Laissez poser, refroidir en couvrant durant une journée.
  • Filtrez la préparation (entonnoir + filtre à café).
  • Ajoutez dans l'huile la café moulu « neuf» pour recommencer le processus de macération, et saturer l'huile en principes actifs du café.
  • Recommencez le processus chauffe à la yaourtière + pause, 3 fois en tout.

Résultat :

Couleur : l'huile de pépin de raisin a changé de couleur : elle est devenue un peu plus marron, et non noire comme attendu lors de la macération. J'étais étonnée de trouver une huile relativement claire.

Odeur : l'huile a clairement pris l'odeur du café.

Après quelques jours, je trouve de résidus dans l'huile. Est-ce du au fait que le café n'était pas bio ? Mauvais nettoyage du flacon ou entonnoir (pourtant avec soin, à l'alcool... :(

Utilisation (si le résidus ne se produit pas !) :
  • à intégrer dans gel/baume jambes lourdes
  • un lait minceur
  • crème anti-rides, voir couperose (circulation)

 

 

vendredi 4 janvier 2013

Test de macération n°5 : feuilles fraiches de sauge


Présentation

J'ai la chance d'avoir un jardin dans lequel je fais pousser les plantes qui me semblent intéressantes pour mes préparations. J'ai un beau buisson de sauge, très odorant, même en période hivernale. J'avais envie de tester deux chose : le résultat d'une macération sur des plantes fraiches, et quelle sera le résultat sur une macération de sauge.

La sauge

Comme la lavande, il existe plusieurs variétés de sauge. Celles que j'ai utilisé est la sauge officinale. La sauge est connue comme herbe aromatique. Elle a une odeur assez puissante, un peu amère. Pour la petite histoire, Louis XIV en avait pour pécher mignon les infusions de sauge ! La sauge était associée à la longévité et l'immortalité.
Selon le dicton Provençale : « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin »
Elle a différentes propriétés, d'après Wikipédia, notamment médicinales : Antiseptique, antispasmodique, antisudorale, bactéricide, digestive, énergétique, enraye la montée de lait, diurétique léger, fluidifiant sanguin, stimule la mémoire, tonique.
La sauge possède une action œstrogénique, c'est un régulateur hormonal qui agit sur la sphère urogénitale féminine. Attention à son utilisation en cas de maladies en lien avec les hormones (ex : cancer du sein).
L'huile de pépin de raisin

Cette huile est obtenu à partir de la pression des pépins de raisin (comme son nom l'indique !). C'est une huile assez sensible à l'oxydation. Par contre, elle a un touché pas trop gras, qui absorbe bien. Je l'ai choisi ici, notamment parce qu'elle n'a pas d'odeur. C'est donc intéressant de voir si les macérations donnent une odeur particulière.

Ses principes actifs :

  • lutte contre le vieillissement de la peau,
  • nourrissante,
  • bonne huile de massage.
Ingrédients :

4 à 5 feuilles de sauges découpées, froissées X 3 macérations

4 cuillères à soupe d'huile de pépin de raisin.

La recette, pas à pas :
Rapide :
  • Versez les deux ingrédients dans le pot.
  • Placez votre préparation dans une yaourtière (chauffe douce à 50° maxi, ce qui n'altère pas les huiles, beurres). Laissez les pots non couverts, quelques heures à chaud.
  • Laissez poser, refroidir en couvrant durant une journée.
  • Filtrez la préparation (entonnoir + filtre à café).
  • Ajoutez dans l'huile les feuilles de sauge « neuves» pour recommencer le processus de macération, et saturer l'huile en principes actifs de la sauge.
  • Recommencez le processus chauffe à la yaourtière + pause, 3 fois en tout.

Résultat :

Couleur : l'huile de pépin de raisin a changé de couleur : elle est devenue plus verte. Après la première chauffe, la couleur de l'huile semblait troublée, comme si un jus c'était transféré dans l'huile. Il a disparu à la première filtration. Je pense que l'eau contenu dans les feuilles donnait cet effet. Je pense que cette macération sur feuilles FRAICHES aura une durée de vie plus courte.

Odeur : semble plus "herbeux". La sauge a donné une odeur, assez subtile.

Utilisation :
  • à intégrer dans gel/baume déodorants
  • crème visage anti-couperose
  • en huile de massage pour digestion, douleurs de ventre


mercredi 2 janvier 2013

Test de macérât n°4 : fleurs de lavande


Ces belles petites fleurs belles, cette belle odeur ! J'ai choisi de faire ce macérât pour vérifier si l'odeur de la lavande va charger l'huile... suspence !
Présentation

Les fleurs de lavandes

Il existe de nombreuses espèces de fleurs de lavande. En France, les plus connues sont :

  • la lavande vraie (ou angustifolia, ou officinale) qui pousse souvent dans les hauteurs en montagne ; traite les peaux abîmées. Au Moyen Age, on pensait que les bonnes odeurs pouvaient guérir. On prêtait à la lavande vraie la vertu d'adoucir le cœur, de créer une ambiance harmonieuse !
  • la lavande aspic (ou latifolia) qui pousse en plaine ; traite les démangeaisons, contient du camphre.
  • le lavandin qui est un hybride entre les deux lavande ci-dessus qui pousse à mi-hauteur. La variété de lavandin connu pour chasser les poux est le lavandin super.

Ingrédients :

  • 2 cuillères à café de fleurs de lavandes séchées « frictionnées » X 3 macérations
  • 4 cuillères à soupe d'huile de pépin de raisin.

La recette, pas à pas :
Rapide : à la yaourtière
  • Versez les deux ingrédients dans le pot.
  • Placez votre préparation dans une yaourtière (chauffe douce à 50° maxi, ce qui n'altère pas les huiles, beurres). Laissez les pots non couverts, quelques heures à chaud.
  • Laissez poser, refroidir en couvrant durant une journée.
  • Filtrez la préparation (entonnoir + filtre à café).
  • Ajoutez dans l'huile des fleurs de lavande « neuves» pour recommencer le processus de macération, et saturer l'huile en principes actifs des fleurs.
  • Recommencez le processus chauffe à la yaourtière + pause, 3 fois en tout.

Résultat :

Couleur : l'huile de pépin de raisin n'a pas changé de couleur, mais semble être plus trouble.

Odeur : l'odeur de lavande s'est bien transféré dans l'huile. Elle reste assez subtile. Quand j'étale l'huile sur la peau, c'est l'odeur de la lavande qui est la plus prononcée (par rapport à celle de l'huile).


Utilisation :
  • à intégrer dans des crèmes, lait, baumes pour réparer la peau – phase huileuse
  • pour les soins bébés, par exemple juste en huile de massage.



mardi 1 janvier 2013

Bonne année !


Je souhaite à tous ceux qui lisent ce post une belle et douce année 2013.

Que souhaiter, sans faire trop galvaudé ??

de belles tambouilles, des découvertes (de nouvelles personnes, projets...), de la joie, et surtout, beaucoup d'enthousiasme, qui est le moteur de la vie !!

J'aime bien ce texte, déjà publié il y a quelques temps :

- Choisir l'harmonie, pas les conflits.
 
- Ralentir, Réfléchir, Respirer (en conscience ), Rire, ces quatre R valent leur poids de rubis.

- Vivre lentement pour vieillir lentement.
- Fuir les pollutions chimiques, électromagnétiques, lumineuses et sonores.
 
- Goûter le silence.
 
- Fréquenter la nature.
- Dormir quand vous avez sommeil (préservez-le ! ).
 
- Faire de l'exercice physique.
 
- Avoir au moins un projet qui vous donne de l'énergie.
- Ne pas entretenir de vieilles pensées.
 
- Faire l'amour régulièrement.
 
- Aimer.
 
- Fréquenter des personnes autonomes, calmes, constructives, responsables (soyez-le vous-même ).
 
 
 
 
Alors, en route pour cette nouvelle année, avec enthousiasme ?!
 
 

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *