dimanche 22 février 2015

Acheter en vrac pour lutter contre le surplus de déchets, c'est possible à Lille avec Day by day

Zéro déchets, vous connaissez ?
Béa Johnson (image fémininbio)
C'est l'aventure « écologique » racontée par une franco-américaine, Béa Jonhson. Elle a fait le choix de consommer différemment dans l'objectif de réduire de manière drastique sa production de déchets. Au final, elle ne jette qu'un kilo de déchets par an ! Oui, oui, 1kg par an ! Elle a comptabilisé le poids de sa poubelle grise, le non recyclable. Ce sont les déchets destinés à être brûlés ou enfouis.
Parmi les efforts qu'elle pratique au quotidien, elle préconise le faire soi-même, acheter en vrac.
D'ailleurs, son livre « zéro déchets » a inspiré une jeune femme, Alice BIGORGNE,  à ouvrir sa boutique de produits en vrac, à Lille, dans le quartier Wazemmes. Son enseigne de 60 m² s'appelle Day by Day et se situe au  384 rue Léon Gambetta.

Mes p'tits réseaux m'en avaient parlé ; les journaux locaux ont fait le buzz sur l'ouverture de ce nouveau commerce.
En curieuse que je suis, je suis allée à la découverte de l'enseigne.
Dayby day est un réseau de franchises. Le magasin lillois est le quatrième à s'ouvrir en France. Et il démarre du feu de dieu !
Les autres magasins du réseau se situent à Meudon La Forêt -92, Versailles- 78 et Fontenay Le Fleury-78. (à février 2015, j'espère bien qu'ils feront des petits !)
Lors de ma venue, un dimanche ensoleillé et jour de marché (de Wazemmes pour les nordistes), il y avait pas mal de passage : des curieux devant la vitrine et des clients dans la magasin.

D'après la gérante, le commerce était attendu. Les lillois sont de bons élèves, avec près de la moitié des clients à prévoir leurs propres bocaux. Ont-ils déjà tous lu le fameux bouquin de Béa Johnson ?
Alice Bigorgne dans sa boutique (photo Day by day)

De mon côté, je suis venu avec un « cabas à mamie », rempli de bouteilles, bocaux, ne sachant quoi acheter.

Chez Day by day, on y trouve des produits vendus en vrac habituellement comme les fruits secs, pâtes, riz.

J'ai bien aimé la variété de riz (complet, ou spécial paella, comme ici) ;

mais aussi des produits ménagers (lessive, nettoyants divers...) ; du savon liquide,
  
 des bonbons, avec un système de service hygiénique,

des biscuits ; du café en grain à moudre, du vinaigre de cidre en vrac,
de l'huile d'olive...


Le magasin est cosy et mérite le détour ; au moins nous permettre d'apporter notre pierre à l'édifice sur la gestion des déchets. En plus, les gérants sont très accueillants et pédagogues.
mon savon liquide à la violette : ) 

Avant de se servir, il faut faire peser ses contenants ; étant donné que le prix des produits dépend du poids... Le magasin fournit aussi des bocaux, souvent donnés par de gentils clients. Il y a quand même un système de sachets en papier (compostable). Le mieux est quand même d'apporter ses propres contenants. J'avoue que j'avais un stock ne sachant quoi acheter au préalable. Le pots de confiture peuvent faire l'affaire, sinon prévoyez des plus gros pour les pâtes. Bonne idée d'amener son bidon pour les produits ménagers ou bouteilles en verre. 
J'ai acheté copeaux de savon de Marseille, lessive, riz pour paella, savon liquide à la violette, une gousse de vanille

En bref, c'est une démarche qui me plaît bien, surtout depuis que j'anime pour la ville de Roubaix des ateliers sur « la beauté sans déchets », ou « Ménage sans déchets ». Cette initiative permet à une centaine de familles roubaisiennes de diminuer leur poids de déchets. Les familles bénéficient de nombreux ateliers pratiques (composter, acheter sans emballage...) pour les aider dans cette démarche. Plus d'info sur leur blog : ICI

3 commentaires:

  1. C'est un magasin que j'aimerais beaucoup par ici (en Bretagne!).

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    ce magasin fait parti d'un réseau de franchisés. En principe, la franchise apporte un bon coup de main pour ouvrir sa boutique. Y a plus qu'à...

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne initiative, pas encore assez développée je trouve, surtout dans ma région (limite grand est parisien)... si j'avais pas déjà un job je tenterai bien la franchise ! Perso, je fais le plein de produits en vrac une fois par trimestre à la biocoop la plus proche de chez moi (1h de route...) et sinon j'achète le plus possible en grosse quantité (farine, huile...).
    Iza

    RépondreSupprimer

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *