vendredi 28 août 2015

Smiley au féminin : une initiative positive pour aider des femmes atteintes de maladie

J'ai envie de vous partager une belle initiative, qui se développe dans le Nord :
J'ai eu la chance de rencontrer Stéphanie qui a créé l'association SMILEY au féminin, avec un collectif d'amis. Son association a pour but d'aider les femmes concernées par la maladie à retrouver le sourire.  

 

Le projet : 
Être malade ou accompagner un proche dans la maladie peut être synonyme, pour certaines femmes d'isolement, de laisser-aller ou de «solitude».
C'est pour les aider à sortir de cette spirale négative, que Stéphanie, sa fondatrice, a créé l'association SMILEY auféminin
Elle-même confrontée à différentes maladies, Stéphanie a voulu partager son expérience : comment faire pour s'en sortir, reprendre confiance en soi, se réconcilier avec sa propre image...

SMILEY au féminin est donc un lieu d'échange, de partage et de conseils.
L'association offre à ses adhérentes un moment pour se ressourcer discuter et prendre du recul sur les différents aléas que la vie leur réserve. 

L’objectif de l'Association

A partir de septembre 2015, Smiley au féminin va proposer à des femmes touchées par la maladie (ou celle d'un proche) différentes sortes d'ateliers :

- Atelier Beauté : atelier pour retrouver l’estime de soi et valoriser son image (coaching en image, maquillage, socio-esthétique, diététique,...)

- Atelier Bien-être : activités de groupe pour retrouver la sérénité (art thérapie par la peinture et l'écriture, yoga, sophrologie, rigologie,…)

- Atelier écoute et conseils: groupes de parole

Ces ateliers seront animés par des professionnels dans leur domaine et seront accessibles, à faible coût, à toutes les personnes adhérentes (l'adhésion annuelle est de 8€ par personne).

Les besoins de l'Association

Afin de faire profiter aux adhérentes des ateliers de qualité, tout au long de l'année, l'association a besoin de récolter des fonds. Elle se fait via un crowdfunding :


Ils serviront pour le financement d'un WE bien être pour des femmes malades en métropole lilloise.

Le surplus pourra servir à financer des intervenants et du matériel utilisé par les adhérentes (tissus pour le coaching en image, miroirs, produits de beauté, tapis de yoga, fournitures pour l'art thérapie, formation...)

Le projet de Stéphanie me touche parce qu'il est ancré, avec de vraies motivations. Je suis épatée de la dynamique des bénévoles qui y interviennent ! En plus, il se passe pas loin de chez moi (en métropole lilloise).
J'ai le plaisir de suivre l'initiative de près, et vous invite à apporter votre pierre à l'édifice en apportant un p'tit don à l'asso, via la campagne.


Pour contacter la dynamique présidente de l'association, Stéphanie Pottié, c'est par mail : asso@smileyaufeminin.com
Le site internet : www.smileyaufeminin.com
Pour suivre les actus de l'asso : Facebook: SmileyAu Feminin

vendredi 14 août 2015

Baume cicatrisant, désinfectant, pour les bobos du quotidien

ça faisait un moment que je voulais réaliser une pommade permettant de cicatriser et désinfecter les bobos du quotidien.

Je pense, par exemple, lorsqu'on porte des boucles d'oreilles et que les orifices ont parfois tendance à s'infecter avec des boucles d'oreilles fantaisie.
Là, j'ai eu le déclic « patouillage » quand chéri-chéri est tombé à vélo et qu'il s'est fait une jolie écorchure de 15 cm de long. Il dormait mal parce que sa blessure « tirait » la nuit.

Allez, zou, c'est parti pour le baume...
Ingrédients pour 30 ml :
  • 23g d'huile coco : a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes avec l'acide laurique qu'elle contient
  • 5g d’aloès vera en gel : cicatrisant, accélère la guérison
  • 5 gouttes d'huile essentielle de tea tree : désinfectant puissant
  • 5 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie : cicatrisant de la peau
  • 3 goutte d'huile essentielle d'hélichryse italienne : pour le choc, bleus, coups

Coût de la recette : 0,90€
Ustensiles : un mini pot de confiture (30ml), une casserole pour le bain marie (en hiver), une spatule.
La recette pas à pas :
- Désinfectez les ustensiles, le flacon à l'alcool.
- Pesez l'huile de coco. En été, elle est plutôt molle (point de fusion ou devient liquide à 35°). Elle peut se travailler tel quelle.
En hiver, l'huile de coco est bien solide. Faites la ramollir au bain marie.
- Lorsqu'elle est molle (et pas totalement fondue), ajouter l'aloé vera en « spatulant ». En fait, cela consiste à écrabouiller avec la spatule ou cuillère les deux matières pour qu'elle s'amalgament entre elles.
- Quand le mélange est plutôt froid (si vous avez un thermomètre à confiture, moins de 30°), vous pouvez ajouter les huiles essentielles, toujours en spatulant.
Voilààà ! 

Au passage, un très bon article sur l'utilisation des HE en cas de plaie : ICI

Mon avis / test :
Chéri-chéri a utilisé le baume deux fois le lendemain de sa chute (après une nuit pourrit-moisie). Il n'y pensait même plus, à son joli bobo le lendemain :) Je dois avouer que sa blessure diminue rapidos.
Même combat pour mes oreilles un peu infectées avec mes boucles d'oreilles... réglé en une utilisation :) Chouette !
La texture est très fluide, parce que c'est l'été. Facile à appliquer, avec une odeur agréable, je trouve.

NB – ce baume contient des huiles essentielles. A éviter pour les femmes enceintes, jeunes enfant (moins de 3 ans). Plan B : faire la même recette, sans les huiles essentielles.




Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *