vendredi 18 septembre 2015

J'ai fabriqué une craie géante !

J'ai fait un nouveau test : fabriquer des craies géantes ! 


L'idée est venue de mon p'tit dernier, qui lisait Astrapi. Il y avait dans le magasine un DIY rigolo.

Voici la méthode et le résultat de ce test, à patouiller avec les enfants, c'est plus marrant !

Ingrédients : 
  • du blanc de meudon (qui est en fait de la craie en poudre),
  • de l'eau
  • un tube de gouache
  • un rouleau en carton (type sopalin ou PQ vide), du gros scotch
  • un film alimentaire ou papier sulfurisé (j'en ai trouvé du recyclable au magasin bio)

Côté quantité, je ne sais pas si le magasine a testé la recette au préalable, parce que ça me semblait assez liquide.
J'ai donc revisité la recette pour objectif d'avoir une pâte assez épaisse pour éviter d'attendre des jours et des jours que la craie sèche.
Coût des ingrédients : 1€20
Ustensiles :
un bécher gradué, un bol, une spatule, une cuillère
La recette, pas à pas :
Le moule :
  • dans un premier temps, préparez le « moule », en scotchant la base du rouleau en carton pour le fermer,
  • tapissez le rouleau de papier sulfurisé, pour éviter que la craie ne colle au carton,
La craie géante :
  • Vous pouvez peser 160 ml de blanc de Meudon avec le bécher, et versez la poudre dans le bol,
  • Mesurez ensuite 35ml d'eau, à verser dans le bol de blanc de Meudon.
  • Mélangez avec la spatule (ou faites patouiller les enfants), en écrasant pour obtenir une pâte homogène.

  • Ajoutez ensuite la gouache (chez nous, une récup de l'école).
Dernière étape : versez la pâte dans le rouleau.
Prévenez vos enfants qu'il va falloir attendre avant usage que la pâte sèche. Chez nous, il a fallu attendre près de 24h. 

Une fois la craie sèche, démoulage :)


Mon avis :
c'est sympa de patouiller avec les enfants. Mon 5 ans a passé son temps à rigoler pendant la patouille, tellement il trouvait ça marrant !

Côté usage... c'est une craie. Elle marche comme une craie, la couleur est chouette. Elle semble légèrement plus friable que l'ordinaire, mais ça marche très bien !

vendredi 4 septembre 2015

Se laver les cheveux gratuitement (ou presque...)

L'autre jour, je me suis amusée à faire un test, un peu bizarre, je l'avoue : me laver les cheveux avec un jaune d’œuf !

L'idée m'a été soufflée par l'une des participante à un atelier « zérodéchets dans ma salle de bain » que j'anime régulièrement. Cécile (l'une des participante), nous vantais cette manière de se laver les cheveux. Elle avait des cheveux assez courts, et très beau. Ça m'a donné envie de me lancer !

Le procédé est simplissime :
il suffit de prendre le jaune d'un œuf, de le diluer (ou non) dans un peu d'eau tiède. Il s'applique ensuite sur cheveux mouillé, comme un shampoing. J'ai massé un peu, laissé poser quelques minute. Le rinçage est préconisé à l'eau tiède, pas trop chaude, histoire d'éviter des résidus d’œufs dans le cuir chevelu. Le résultat est bluffant ! Mes cheveux sont :
  • propre
  • plus nourrit, me semble t-il,
  • plus doux,
  • faciles à coiffer, enfin, plus facile qu'après un shampoing habituel (bio ou fait maison, selon),
Forte de cette réussite, je teste cette recette sur mes enfants. Ma fille (7 ans) a été moyennement séduite par la démarche, mais ses cheveux ont été ravis !
J'avoue qu'il plane quand même une p'tite odeur d’œuf après lavage. Je préconise d'ajouter au jaune une goutte d'huile essentielle d'Ylang Ylang, l'huile essentielle des cheveux (stimule la pousse, le brillant...) selon D. Baudoux.
Là où c'est intéressant, notamment quand on a des poules, c'est que cette recette de shampoing est gratuite pour moi (merci les poules du fond de mon jardin), et 100% bio et... sans déchets non compostables, comme peuvent l'être les bouteilles plastiques !


L’œuf a différents bienfait pour les cheveux (brillance, les fortifie, les nourrit). 
Et pourquoi ? 
Et bien, l’œuf comporte de nombreux constituants comme des protéines, des lipides de très bonne qualité, nombre de vitamines et de minéraux...  
Alors, envie de tester ??

Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *