vendredi 26 août 2016

DIY : le tissu imprégné de cire d'abeille, une alternative au papier alu

Test du moment : le tissu enduit de cire d'abeille. 
Pour quoi faire, me direz-vous ?
Cette idée est une alternative au film transparent, au papier aluminium, voir tupperware. Il permet d'emballer le paquet de jambon ouvert, ou même un morceau de fromage, ou les gâteaux du goûter des enfants, les sandwichs... 
En mode zéro déchet : le durable plutôt que le jetable !




Le tissu enduit de cire d'abeille donne une texture solide, qui se modèle à nos besoins. L'avantage est aussi d'avoir un morceau de tissu d'emballage qui a une texture plastifiée, donc imperméable, le tout, sans plastique !

Les ustensiles :
Du tissu , mais lequel utiliser ?
J'ai opté pour une récupération d'une vieille taie d’édredon ; pour un reste de chemin de table dont je n'ai pas l'usage ; une serviette (l'avantage : l'ourlet est fait ;) et un joli tissu pour faire des pochettes à goûter. Bref, système D, récup...

L'idéal est de découper un morceau de tissu de la taille du plat du four, au maximum, soit 30cm X 40cm. Les plis peuvent donner un surplus de cire, pas évident à retirer ensuite.

La cire d'abeille :
Vous pouvez la trouver en pastille en magasin bio, pour environ 8€ le kilo. Parfois, certains apiculteurs vendent de la cire en plaquette ou en pavé (là, à râper). 
La cire d'abeille permet d'épaissir le tissu et à donner  un effet filmogène.

Autre matériel :
un four, et une feuille de cuisson

Comment faire ?
Vous pouvez pré-chauffer votre four à 80°.
Pour enduire le morceau de tissu, il suffit de placer des pastilles de cire sur le tissu. Prenez votre temps, et mettez-en de manière homogène, sans oublier les coins et recoins.

Placez votre plat au four. En 3 ou 4 minutes, la cire est fondue. Dès que le tissu sort du four, il se fige presque instantanément.
Pour avoir une texture assez lisse :
  • absorbez le surplus de cire avec un morceau de tissus ou sopalin, dans le four chaud.
  • Si ce n'est toujours pas satisfaisant, renouvelez le passage dans le four, quelques minutes.
J'ai aussi créé des pochettes imperméables pour les petits gâteaux à emmener au goûter. Deux bords à coudre, un morceau de scratch et le tour est joué !


Dernière chose : pour le nettoyage de la toile, pensez à utiliser de l'eau froide, voir tiède. La cire fond autour de 60° !

mardi 2 août 2016

A la découverte de la savonnerie Möbius

Belle rencontre : Virginie Cugnez, la créatrice de la savonnerie artisanale Möbius. J'ai souvent entendu parlé de cette savonnerie artisanale, via les animations que je propose à Roubaix. C'est justement la ville où est installée l'entreprise Möbius ! J'ai eu envie de creuser la démarche de Virginie, de découvrir son univers. Elle m'a ouvert les portes de son labo et raconté son histoire...

Virginie a suivi des études artistiques qui l'amène a être designer textile. Cette passionnée du DIY touche à tout, autant en cuisine, qu'en cosmétique naturelle. Un jour, au fil de ses découvertes, elle teste la fabrication du savon et c'est la révélation ! La saponification, ce doux mélange de magie et de chimie... Notre savonnière part à la découverte de cette noble discipline à en travaillant des matières nobles issues de la nature (les huiles essentielles, plantes médicinales, huiles végétales, de l'argile...). Pour confirmer ses compétences, Virginie choisi de suivre une formation poussée en savonnerie, et développer sa propre activité.
Les savons made in Möbius ?
C'est un doux mélange de matières choisies avec soin, d'une exigence dans le processus de fabrication, et de savons jolis et odorants !
Savon d'Alep, shampoing et même une luffa végétale

La saponification à froid (celle que je pratique et utilise depuis de nombreuses années) permet de prendre soin de la peau en douceur grâce :
  • au surgraissage qui donne un savon hydratant, par le biais du surplus d'huiles,
  • aux matières, qui sont 100% issues de la nature, avec notamment les huiles végétales,
  • aux colorants, qui sont à base d'argiles, de minéraux, d'infusion (comme l'urucum), d'algues (comme la spiruline)...
  • à la glycérine naturellement produite lors du processus de saponification. C'est un ingrédient que l'on retrouve dans la plupart des crèmes servant à maintenir l'hydratation de la peau.
  • aux parfums, qui sont à base d'huiles essentielles.
Virginie a fait un gros travail mêlant esthétique de ses savons (là, j'admire la précision des marbrages) et parfums bien choisis. Je constate aussi les astuces utilisées pour l'outillage (grilles de séchage, moules en bois, découpeuse artisanale...), une sacré organisation dans le laboratoire !

Les petits plus de Möbius :
  • intégrer pleinement une démarche zéro déchet, autant lors de la fabrication que lors de la vente. Normal, pour une entreprise qui travaille avec la ville de Roubaix ! Il même possible d'acheter des savons sans emballage sur demande.
  • Quand c'est possible, les ingrédients viennent du local, dont certains, cultivés à l'AMAP du coin,
  • les ingrédients sont les plus simples et naturels possibles,
  • Virginie a confectionné une gamme de savons adaptés selon votre type de peau, et même du shampoing solide !
Comme Virginie est engagée jusqu'au bout, elle envisage de développer une gamme plus large, dédiée aux 0 déchet : du déodorant avec un socle en céramique très pratique, dentifrice solide... Des projets prometteurs !

Si vous souhaitez vous procurer des savons Möbius :
  • sur RDV, dans son laboratoire, au 18 rue des Fossées à Roubaix,
  • sur son site internet : http://cosmetiques-mobius.com
  • sur le court-circuit de Roubaix : http://lecourtcircuit.fr
  • ou dans certaines boutiques de la métropole lilloise, comme Végétal et vous – rue Léon Gambetta à Lille.
Merci Virginie pour cet échange passionnant ;)


Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *