dimanche 22 mai 2016

Fabriquer ses produits ménagers, c'est simple avec Galipoli


J'ai découvert, sur les réseaux sociaux un nouveau concept : Galipoli Fabrique. Le principe est de rendre accessible à tous la fabrication des produits ménagers, alors ça me parle !

CODE PROMO : SOPHIEAUNATUREL et vous bénéficiez de 6€ de réduction sur l'achat de votre galibox (du 25/08/17 au 03/09/17) sur le site http://galipoli.fr



De mon côté, voilà plus de 6 ans que je n'utilise que mes produits ménagers maison. Exit les produits ménagers conventionnels, polluants pour notre santé, notre environnement. Ça devient presque un plaisir de faire le ménage, juste histoire de tester une nouvelle recette !
En plus, côté financier, j'ai calculé que faire mes propres produits nous revenait à 40€ par an, lessive compris !
L'astuce ?
  • Avec peu d'ingrédients (vinaigre, bicarbonate de soude, savon noir, savon de Marseille, percabonate de soude, huiles essentielles...), je fabrique tout ce dont j'ai besoin !
  • Le principe est de connaître qui sert à quoi (un désinfectant, un acide contre le calcaire, un anti-odeur...), et de jongler avec les différents ingrédients. La plupart du temps, il s'agit de diluer. Le fait de diluer les ingrédients nécessite finalement des petites quantités, ce qui fait que mon kilo de bicarbonate me dure largement plusieurs mois. Facile !
  • Je ne suis plus séduite par les produits soi-disant miraculeux, qui sentent « petites fleurs de printemps ».
  • En plus, mon nez s'est déshabitué des parfums synthétiques, à tel point qu'ils me gênent : trop fort en odeur, agressif au nez, particulièrement les lessives et nettoyants sol !
Alors quand il s'agit de démocratiser cette pratique du DIY (faire soi-même), moi je dis un grand OUI !


Le concept de GALIPOLI fabrique est intéressant : le travail est mâché.
  • Pas besoin de rechercher des recettes, elles sont mises à disposition. Dans le livret, les ingrédients sont expliqués, un à un, les recettes ultra simples. Vous avez le temps de fabrication pour chacun des produits (le max est de 10mn) ; et le coût de reviens.
  • Pas besoin de récupérer des contenants adaptés, ils sont fournis. En plus ils sont très jolis et pratiques. De quoi poser le principe de la réutilisation !
  • Pas besoin de matériel, vous versez vos ingrédients directement dans le flacon, via une bouteille dont les ingrédients sont notés et gradués.
Si vous souhaitez vous lancer dans la fabrication de vos produits ménagers, et pas très motivé, ou ne sachant par quel bout démarrer, il existe la Galibox, qui est un kit de démarrage avec différents flacons, ingrédients et recettes. http://www.galipoli.fr/boutique/galibox Elle coût 56€. Par la suite, vous pouvez juste acheter les recharges.

Un bon investissement quand on sait que le coût d'un an de produits ménagers conventionnel avoisine les 250€.

J'aime bien :
  • l'esthétique du projet : le site, le catalogue de recettes, les flaconnages. Ils sont simples et beaux. C'est « vendeur ».
  • la simplicité des formules et le fait de pouvoir être autonome avec une dizaine de recettes pour nettoyer toute sa maison.
  • la fabrication est ultra simplifiée, ce qui est un grand pas pour aider à la démocratisation du ménage au naturel.
  • les flacons beaux et pratiques, à réutiliser.
  • les propositions d'huiles essentielles déjà mélangées pour créer des ambiances parfumées spécifiques.



  • la communauté créée, qui permet l'échange, la notation des produits. Je trouve que la marque « se mouille » et est à l'écoute de ses clients.
J'aime moins :
  • les recharges plastifiées, notamment pour les produits en poudre (bicarbonate de soude...). Il existe des alternatives en papier cartonné. Je comprend que ce choix est fait pour une cohérence dans l'identité de la marque, mais l'environnement vaut bien cet effort ?
  • Des tarifs d'ingrédients un peu plus chers qu'en magasin bio.
De mon côté, j'ai eu la chance de recevoir, en guise de test un spray dégraissant pour la cuisine, à base de vinaigre, tensio-actif (savon), eau et huile essentielle. Il marche très bien sur ma gazinière et autre évier. Le spray est très agréable à utiliser.


vendredi 13 mai 2016

O déchet dans la cuisine ? Piste 1 : acheter en vrac en métropole lilloise

Question de fond -
Pour éviter les multiples emballages en cuisine, j'y vois quelques pistes :

  • PISTE 1 - acheter en vrac
    Photo : l'express
    Acheter en vrac permet de faire des économies ! Vous pouvez réduire votre facture de 5 à 40% en moyenne.
Acheter en vrac - Où acheter ?
Clairement, pour diminuer les déchets en cuisine, il est nécessaire de repenser ses sources d'approvisionnement.
Acheter en vrac, c'est aussi une façon de consommer différemment : quand on y réfléchit, a-t – on besoin des quantités qu'on nous vends ? Par exemple, 1 litre d'huile, alors qu'on en utilise parfois en petite quantité, et qu'avec le temps, votre huile risque de rancir ?
A-t on besoin de 200g de chocolat, alors que votre recette préférée en préconise moitié moins ?

Une franco-américaine, Béa Jonhson, a poussé la démarche encore plus loin en ne produisant qu'un kilo de déchets par an ! Oui, oui, 1kg par an ! Elle a comptabilisé le poids de sa poubelle grise, le non recyclable. Ce sont les déchets destinés à être brûlés ou enfouis, véritable source de pollution !
Béa Johnson - Image France info

Parmi les efforts qu'elle pratique au quotidien, elle préconise, entre autre, d'acheter en vrac.

Dans les supermarchés, compliqué de vraiment maîtriser ses emballages. Le paquet de gâteau XXX me donne vraiment envie, mais il est sur-emballé, j'imagine pour favoriser l'hygiène et éviter d’acheter des gâteaux en miette. Soit.

- Nous avons la chance sur Lille d'avoir un magasin Day by Day (article écrit lors de l'ouverture ICI) qui s'est installé rue Léon Gambetta. Côté choix, il y a plein de références de pâtes, riz, gâteaux, sucres, mais aussi, huile/vinaigre... 

Bref, les bases (et même plus) des placards de cuisine. L’intérêt : on peut amener ses contenants (leur poids est ôté à la caisse). Chez Day by day, ça respire la convivialité et les bons conseils !! J'y passe de temps en temps, et y achète les supers copeaux de savons, et quelques autres coups de cœurs (shampoing ou déo solide...).

- Autre source d'approvisionnement : les magasins bio, qui ont, en métropole lilloise tous un rayon, plus ou moins fournit de produits BIO en vrac. La plupart du temps, les contenants sont admis. Le tarif est accessible, car en vrac on ne paye pas l'emballage, (+ la R&D du packaging et la communication qui va avec...). J'y achète souvent le sucre (2€ le kilo environ) et autres produits comme le rapadura (super sucre brut), le chocolat en copeau pour les cookies, des gâteaux nounours, fruits secs...
Les gâteaux nounours appréciés par mes zenfants, deux pour aller  à l'école

- Auchan a développé un Enooorrrmmme rayon en vrac dans la plupart des supermarchés du coin. C'est un rayon qui « en jette » ! Est-ce parce que la cible est bobo-chic ?
Avantage : le choix. On y trouve tout ce qu'il faut pour la pâtisserie, des thés en nombre, de l'épicerie comme riz, pâtes, des oléagineux... 
L’intérêt (il me semble) est le prix : par exemple - 0,70€ les 100g de pépites de chocolat ; 1€45 les 100g d'amandes... 
Inconvénient : 
pas possible d'amener ses propres contenants, car les balances n'ont pas de « tare » (pour ôter le poids du contenant, et éviter qu'il rentre dans la note...). Auchan a formaté les balances juste pour leurs emballages. Résultat, si vous êtes motivés pour diminuer vos emballages, vous repartez, quand même avec un sac plastifié. Le vendeur m'a conseillé de ré-utiliser les sacs. Bof... Un peu sport comme organisation !
Le rayon vrac ne concerne que les produits alimentaire. Vous n'y trouverez pas de produits ménagers, ou cosmétique. 

En métropole lilloise, il existe aussi des p'tits commerces, comme par exemple dans le quartier Wazemmes à Lille qui propose des épices, des légumineuses, des oléagineux (amandes, noix...) à acheter en vrac. Je n'ai pas testé l’achat avec mes bocaux...

Et sinon... Béa Johnson a lancé une appli qui s’appelle BULK, et qui permet de trouver le magasin qui propose du vrac, le plus proche de chez soi. Au cas où d'autres commerces se développe ou que je suis passée à côté de super plan. D'ailleurs, si vous en avez, n'hésitez pas à partager via un message en dessous ;) Merci !


Le contexte :

samedi 7 mai 2016

Avec la garderie "A côté de l'école", j'ai testé la pâte fimo-écolo

J'ai fait une sympathique rencontre, de deux jeunes femmes passionnées par leur métier, Mme Bultel et Mme Hugo. Elle ont lancé, il y a un an un lieu d'accueil pour les enfants en péri-scolaire "A côté de l'école". Un lieu d’accueil pour les enfants ? Rien de bien original en soit, mais là, il y a une grosse différence !
A côté de l'école a plusieurs particularités :
  • c'est un lieu très agréable, avec des espaces cosy, bien différenciés selon les temps d'animation : un salle repas/cuisine/goûter, deux salles pour les devoirs et bricolages, une salle pause/détente pour les enfants et un jardin clos,
Joli jardin clos
Une des salle de bricolage

Pour jeux / repos / lecture / DVD

  • les créatrices ont une vraie passion et savoir-faire pour animer des ateliers de loisirs créatifs. Et là, c'est du lourd : plein d'idées très originales et créatives, une philosophie basée sur la récupération plutôt que l’achat, de quoi tendre vers la diminution des déchets !
  • Un emplacement en or, à deux pas du superbe parc Barbieux que les roubaisiens affectionnent ! Tout bénéficiant de stationnements faciles, bien pratiques pour les parents que nous sommes...
Ce que je trouve chouette dans ce lieu, c'est le sérieux des animatrices et leurs valeurs inculquées à nos enfants : le respect, l'autonomie, la concentration dans les bricolages minutieux proposés (comme de l’origami !).
J'ai la chance d'être invitée à tester un des atelier proposé avec deux de mes enfants.
L'atelier du jour porte sur la fabrication d'objets en pâte « fimo-écolo ».
Nos réalisations :) des pendentifs, bracelets en vue...
Les ingrédients :
  • 1 verre d'eau,
  • 2 verres de bicarbonate de soude alimentaire,
  • 1 verre de maïzena ou fécule de maïs

Vous pouvez y ajouter des colorants alimentaires, des paillettes...
Les ustensiles :
une casserole, une spatule en bois, du papier sulfurisé

La recette, pas à pas :
  • Versez tous les ingrédients dans la casserole, à froid
  • Lorsque le mélange est bien homogène, faites-le chauffer quelques minutes. Un pâte va se former. Elle est prête lorsqu'elle est bien sèche (mais pas cramée:)

  • Ensuite, il faut laisser refroidir la pâte. Le mieux du mieux est de la mettre au frais plusieurs heure, pour qu'elle soit plus facile à malaxer. Mais bon... quand on a des enfants très enthousiastes, difficile d'attendre !
Ensuite, nous avons été conviés dans l'atelier. 5 enfants au taquet !


Comme une pâte à modeler
Place à la créativité. C'est à coup d'emporte-pièces (de cuisine) que les enfants ont confectionné des figurines sympas, pouvant servir de collier, bracelet...
Les animatrices avaient préparé la pâte à malaxer, mais aussi des pièces déjà prêtes à customiser.
Décoration des pièces

Les enfants ont été très créatifs, même le petit Augustin de 4 ans et demi qui a fait un bel effort de concentration à peindre avec attention ses pièces ! Les deux animatrices ont été très prévenantes et disponibles pour chacun des enfants, leur donnant des idées et confiance dans leurs pratiques.

Bref, nous avons passé un joyeux moment créatif !

Si le lieu vous intéresse, il reste des places le mercredi et pour cet été. L’intérêt est de bénéficier des services à la carte : 1h, une matinée, quelques jours. Le tarif se base sur le temps utilisé !
Les contacts :
  • Adresse : 15 avenue Gustave Delory à Roubaix
  • Contact : Mme Hugo / Mme Bultheel : 03 62 57 75 06

mardi 3 mai 2016

Les déchets à la maison, le constat

On s'est lancé, il y a quelques années dans la diminution des déchets à la maison (compost, poules, tri...). 
photo http://wendylayneblog.blogspot.fr/

Là, j'ai envie de passer la seconde de me saisir de ce sujet un peu plus sérieusement, en famille (voir article de la semaine dernière ICI). Moi, j'aime papillonner, aller au grès du vent, des bonnes idées du jour. Mon homme, plus pragmatique, nous a incité à constater :
  • Qu'est ce qui rempli le plus nos poubelles ?
  • Sur quoi pouvons-nous faire des efforts, agir ? 
  • Est-ce une nouvelle résolution durable ? Accessible (budget, organisation) ?
En vrac, quelques constats de ce qui génère le plus des déchets chez nous :

En cuisine...
  • les paquets de gâteaux : 8 gâteaux avec un emballage plastifié ET sur-emballés avec un carton coloré !

  • le jambon, la viande emballée en supermarché,

  • le fromage, avec ses emballages plastifiés, parfois en boite


  • les céréGales, avec une énooorme boite en carton et son sachet plastifié

  • le sopalin, les mouchoirs : une grosse consommation avec 3 p'tits nez et des mains pleines de doigts à nettoyer !
  • les boissons : les enfants sont consommateurs de jus le matin, ce qui génère pas mal de déchets. On consomme peu de coca et autres boissons de ce genre, sauf... jour de fête ;)

La salle de bain...
  • les bouteilles de shampoing, savons, produits d'entretiens...
Photo d'Antoine Repessé - source dhnet.be
  • les pots de crèmes, même si elles sont en home made
  • les trucs de filles...
Les chambres / bureau
quel fouillis, montagne d'objets, de jouets en tout genre dans la chambre de nos enfants ! Comment s'y retrouver ?
Image fourchettes1.rssing.com

Idem, pour le bureau, que de papiers, bouquins (j'en suis friande...). Pour y voir plus clair, il y a nécessité de DE-SEM-COM-BRER !! Là, j'ai trouvé une belle source de motivation. J'en reparlerai...

Par où démarrer ? moi, je dirai, comme ça ! 
Les changements s'opèrent petit à petit. Le mieux est quand même d'aller chercher ce qui semble accessible, ou source de déchets en quantité.

A noter (quand même) :
  • c'est long, et les nouvelles habitudes s'acquirent avec le temps.
  • Et pour garder la motivation : rester humble et se réjouir des petites victoires !


Prochain article à venir : les solutions que nous avons trouvé, et même, parfois mis en place, pour la cuisine ! 


Nombre de visites

Animation "ménage au naturel" - France 3, janvier 2014

Contacter Sophieaunaturel

Nom

E-mail *

Message *